etoile  Normandie Métropole, on en parle, on en parle, on en parle... mais voilà on ne fait rien ou si peu. Certaines mairies et certains présidents d'agglos ayant l'art de parler, de causer, mais de ne jamais rien faire... !!!

Vous vous souvenez des belles paroles, des promesses... de celles qui vous ébahissent !
Espoir de croire, ô désespoir de voir !

Mais oyez braves gens, que nenni ce n'est pas fini!
Quelques retours en arrière pour se rafraîchir la mémoire!

Le concept de "Normandie métropole" est sortie peu ou prou en même temps que se reformait la "Région Normandie". Mais si "Normandie métropole", regroupement d'en un premier temps des 3 grandes villes normandes, devait émerger, il eut en fait un retard à l'allumage : c'était sans compter sur ceux ayant du mal à se concilier pour l'intérêt général... (je pense comme beaucoup à une certaine mairie en particulier, je ne citerais pas de nom ici, puisque les choses semblent se débloquer petit à petit...). Dans le passé des fausses réunions étaient organisées ou même pas mise à l'ordre du jour! Il y eu des années sans réunion : une "Normandie Métropole" virtuelle donc!....

Et dire que "Normandie Métropole" permettrait certainement d'être plus présent sur les nouvelles technologies, de mieux établir des négociations gagnantes avec la SNCF, de faire de l'évènementiel triangulaire & fort pour redonner identité à cette méga-métropole-de-qualité, d'établir également des veilles sanitaires territoriales plus efficaces & réactives que les bouts de lorgnette aveuglés des palais élyséens et ministériels toujours aussi sourds et durs d'oreille etc...

"Pas de Région et de territoires ambitieux et moteurs sans métropole ou zone métropolitaine ambitieuse et motrice", c'est une phrase que j'ai entendue il y a une quinzaine d'années, de même que celle-ci peu après, certainement encore plus pertinente : "Il n'est pas de Région, de territoire qui ne se développe sans que les hommes et les femmes qui y vivent ne soient dotés d'une solide formation à la fois générale, professionnelles, pratique, et de l'expérience vécue".
En gros, d'après mon expérience, cela veut dire qu'il n'y a pas de miracle au niveau d'un territoire : les Irlandais, les Scandinaves sont là où ils sont (notamment plus d'emploi, plus d'innovation, meilleure qualité de vie), tous simplement parcequ'ils font ce qu'ils peuvent pour y arriver...
Le meilleure exemple territorial en France est sans doute la Vendée actuellement (seulement en ce qui concerne mon avis!).

Et alors que devient "Normandie Métropole" ?
Et bien figurez-vous que les maires et les présidents d’agglomération de Caen, Rouen, Le Havre se sont retrouvés ce jeudi 20 avril au Havre.
Citons les présents (dans un ordre bien déterminé : le hasard) : Brigitte Le Brethon (ville de Caen), Pierre Albertini ( ville de Rouen), Antoine Rufenacht ( ville et agglomération du Havre), Luc Duncombe (agglomération de Caen) et François Zimmeray (représenté par Frédéric Sanchez pour l’agglomération de Rouen). Ils vont tenter de se parler et de décider des projets à inscrire au prochain contrat de plan Etat-Région.

Saluons l'effort de tous, et que notre Chouchou régionale mette un cierge pour que non seulement il en est sorti quelquechose, mais qu'aussi cela soit suivi d'actes dans les années à venir!!! ... car dans l'affirmative, cela relèverait presque du miracle!!!

Un article est consacré à "Normandie-Métropole" et à cette réunion sur le blog du Maire de Rouen.

Yuca de Taillefer.