etoile   
Ce n'est pas moi qui le dit, mais un analyste très perspicace de la situation française, sans chichi, petites phrases, ou taclage politico-politicien-médiatique à l'emporte pièce : regarder les réalités en face pour enfin rebâtir
un nouveau modèle d'organisation économique, territoriale, administrative et politique, présentant un projet global et cohérent.
et c'est pourquoi une tribune est ici ouverte pour entendre son message (et faire réagir): son nom c'est Christian Blanc, son expression est libre et censée.

Publié le 6 décembre 2006 dans le quotidien Métro.

logoenergies2007

Question : "La situation de l’économie française vous parait préoccupante ?

Christian Blanc : Le défaut de croissance, qui dure depuis 20 ans, freine tout développement économique et social. L’impôt sur le revenu ne sert plus qu’à rembourser les intérêts de la dette. C’est le second poste budgétaire français. Jamais depuis la seconde guerre mondiale nous n’avons connu une telle situation! Le modèle économique français est mort.

Question : Vous proposez une "méthode Blanc" pour y remédier…

Christian Blanc : On ne peut pas vivre avec une certaine idée de la France qui ne correspond plus à la réalité. Dans cette France en chute libre, le choix de l’économie de l’innovation s’impose. C’est une économie de réactivité dans laquelle ces acteurs ont besoin d’être en contact et de s’accorder une confiance réciproque. Les régions sont pour cela l’échelon le plus adapté. Il est nécessaire d’en finir avec l’organisation jacobine à la française.

Question : Les candidats à la présidentielle vous entendent-ils?

Christian Blanc : Nicolas Sarkozy a lu mon livre. S’il reste à savoir quelle en sera sa traduction, il est celui qui a donné le plus d’éléments sur sa stratégie. En se fondant sur les dépenses, le programme socialiste a 30 ans d’âge avant de naître. J’espère néanmoins que Ségolène Royal exprimera ses idées sur la régionalisation de l’économie. Pour le moment, François Bayrou n’est encore que dans un positionnement. Mais je leur mettrai une pression terrible. Parce que si ces questions ne sont pas au cœur de la campagne, cela finira par une exclusion sociale généralisée."

Cliquez ici pour commenter cet article paru sur le site du Journal Libre Francophone Agoravox.
Le site internet Energies2007 de Christian Blanc

L'évolution du PIB français est à elle seule une preuve de notre déclin, absolu comme relatif

pibfrance

Le déclin ou la stagnation économique de notre pays peu avoir des conséquences sociales très dommageables.

******************************

Commentaire de Yuca de Taillefer : Il faut en effet leur mettre une pression terrible afin que nos régions, nos territoires, nos terroirs aient un avenir ! (ce qui transcende et doit transcender les étiquettes politiques et partisanes voir sectaires parfois).

La question est cruciale : elle consiste à savoir si nous voulons une France en gris ou en Noir et Blanc, ou une France en couleur, qui se retrousse les manches mais qui respire encore.
Il va falloir du courage de la pertinence et de l'action ! Christian Blanc me semble donner des pistes et des directions très bonnes.
 

carte_francegrise

La France millefeuille, en déclin, hyper-centralisée et grise actuelle des Jacobins.

FranceRev_e

la France innovante et entreprenante, reprenant son destin en main,
France rêvée de demain ?

Questions du site Energies2007 :
1- Quelle France voulez-vous dans 10/15 ans?
2- Quels éléments de "l'art de vivre" français voulez-vous transmettre aux générations futures, voir se développer ?
3- Qu'est-ce qui doit absolument changer?

***************

Le crédo de "l'Etoile de Normandie" :
La "rupture" et le "changement" pour les Normands ce n'est pas 2007, c'est la REUNIFICATION!