etoile En lisant l'article sur ce qu'on appelle les "zones blanches" numériques sur le blog "Zevillage, le village des télétravailleurs" dans l'Orne, alors est revenu mes lectures d'amateurs sur les problématiques de mise en place du haut-débit, mais également la grande importance d'accroître son extension sur tout le territoire, et en ce qui nous concerne, l'importance de couvrir toute la Normandie en haut-débit, car c'est un investissement d'avenir avec des retombées économiques et sociales importantes. Voici pourquoi...

Beaucoup de maires, de collectivités et de politiques en régions pensent que la question des accès hauts débits n'est pas de leur ressort tout simplement parce qu'ils n'ont ni les moyens ni les compétences nécessaires ou qu'ils jugent ces dossiers non prioritaires....
Les besoins de haut débit sont réellement ressentis pour le développement communal et l'attractivité d'un territoire et sa vitalité, pour le travail à la mairie, dans les collectivités et pour les entreprises, les particuliers. L'accès haut débit devient un principe d'égalité de tous les citoyens pour l'accès aux services.

carte_manche_num_rique
Le syndicat mixte "Manche Numérique", créé par des collectivités locales de la Manche,
s'occupe de l'aménagement numérique du département de la Manche, et met à disposition une carte interactive de la Manche numérique (cliquez sur l'image !).

L'avenir immédiat semble être dans les HDDR opérateurs régionaux de gros (donc non dirigé vers les particuliers) : L’objectif de HDRR est de couvrir par un accès hertzien symétrique (WiMax) jusqu’à 10Mbps, les zones blanches (ZB) sans DSL, pour lesquelles un NRA est distant de plus de 5 km et de couvrir les zones gris clair (ZGC) avec DSL 512 K à 1Mbps pour lesquelles un NRA est distant de plus de 3.5 km.

J'ai pu remarquer que des deux côtés de l'eau en "haute" et en "basse" Normandie, les pourcentages territoriaux de zones ZB sont équivalents comme les pourcentages territoriaux de zones ZGC.

Il faut savoir qu'il est reconnu au niveau mondial que les technologies de l’information et de la communication (TIC) contribuent à la croissance économique en améliorant l’efficience des processus d’entreprise et l’accès aux marchés, notamment pour les petites et moyennes entreprises.

fibre_optique Ohhhhhh .... De la fibre optique :-)))
enfin... on peut toujours en rêver en rase campagne normande !

Les opérateurs habilités par l'autorité de régularisation dans ce domaine, l'ARPEC, ne sont pas que privés, il y a aussi des opérateurs publics. En effet de nombreuses collectivités locales se sont déjà engagés comme opérateur pour couvrir le réseau haut-débit avec la technologie Wimax (exemples en France : les conseils régionaux d'Alsace, d'Aquitaine, de Bretagne, de Bourgogne, de Poitou-Charentes et la collectivité territoriale de Corse).

Voir avec profit: l'article du JournalduNet, HDRR Multi-Régions,l'aménageur du territoire
http://www.journaldunet.com/diaporama/0607-candidatswimax/4.shtml
Lire également avec profit : les conditions d'attribution des licences Wimax distribuées par l'ARCEP :
http://www.vnunet.fr/fr/vnunet/news/2006/07/07/attribution-licences-wimax-larcep-adoube-bollore-hddr-maxtel
Incontournable : le site de l’Atelier Aménagement numérique des territoires 
Rapport "Optimiser le haut débit pour stimuler le développement économique et social" par la Direction de la Science, de la Technologie et de l'Industrie de l'OCDE :
http://www.oecd.org/document/11/0,3343,fr_2649_34255_16301067_1_1_1_1,00.html

Yuca de Taillefer.

PS : Voilà un objet de débats : et vous, en Normandie, dans quel coin êtes vous et avez vous un accès à une connexion haut-débit et est-ce prévu bientôt ? (merci d'indiquer dans quel coin de Normandie vous créchez :-) les commentaires anonymes sont bien sûr acceptés ici sur ce blog de la Normandie libre ! ).