etoile Une Seule Normandie... au niveau des deux éxécutifs régionaux normands, cela est une évidence en ce qui concerne le tourisme !

Depuis l’arrivée récente d’Alain Le Vern, le demi-président (PS) de la demi-région "haute"-Normande, à la présidence du comité régional du tourisme (CRT), "basse" et "haute"-Normandie ont décidé de doubler leur participation financière au comité régional du tourisme et veulent «vendre» désormais une Seule Normandie.
Côté finances, les deux régions apportent désormais au comité 1,98 million d'euros chacune pour un budget global de 4,6 millions d'euros. Côté stratégie, les deux partenaires ont décidé d’une promotion touristique commune pour promouvoir la destination Normandie, en France et dans le monde, et non plus une destination Normandie morcelée.

NormandieMill_naire

Et le futur président de la Normandie Unie : 2010-2*** ?
Source image : Notre Monde Normand (Domfront)

Alain Le Vern entend également «clarifier le rôle des intervenants, départements, régions, comités départementaux… afin d’éviter les financements croisés et les politiques qui font doublon».
La première phase de cette nouvelle promotion, renforcée autour d’une image globale, visera les clientèles traditionnelles, familles normandes, résidents franciliens, anglais et habitants du Bénélux.

On se réjouit ici sur ce blog, de cette décision de promouvoir une Seule Normandie en interne et à l'international : il est apprécié également, qu'au delà des sensibilités politiques de chacun, que l'éxécutif régional ai décidé une clarification des rôles entre les divers échellons de notre région, tout en demandant une simplification des guichets de financement croisés des divers corps institutionnels constitués en Normandie et un évitement des politiques doublonnées : un signe appréciable pour plus d'efficacité, de souplesse et de clairvoyance en Normandie. Mais pourquoi en rester au niveau touristique et au niveau des échellons  ? Pourquoi ne pas afficher au niveau politique et administrative, la volonté normande d'unification pour plus de cohérence ?

Yuca de Taillefer,
Source : La gazette des Communes, Patrick Bottois.