etoile Verra-t-on, dans quelques décennies, la mer battre de nouveau les rivages d'Aigues-Mortes (Gard), comme au temps de Saint Louis, ou le littoral de Normandie ou d'Aquitaine reculer de plusieurs kilomètres ? Certes les régions ne se comportent pas comme des plaques techtoniques, mais le recul des côtes est sérieux!

Alors que 60 % des plages normandes sont en recul, 20 % s'agrandissent, comme à Deauville. En effet, les courants marins arrachent des sédiments dans une zone pour en enrichir une autre. L'érosion la plus marquée concerne la côte située entre la baie du Mont-Saint-Michel et le cap de la Hague, où le recul peut atteindre 5 m/an en moyenne.

"Le retrait le plus important est situé à Montmartin-sur-Mer (Manche), où on a perdu 200 mètres de terrain en quinze ans", explique Franck Levoy, professeur de géosciences à l'université de Caen. L'ampleur du phénomène est liée aux tempêtes et à un aménagement anthropique néfaste, car "souvent, ces infrastructures modifient les courants côtiers, ce qui a pour effet de faire partir les sédiments", ajoute le scientifique.

PointeduHoc
érosion à la Pointe du Hoc.

Pour contrebalancer l'érosion des plages, de grandes quantités de sable sont nécessaires, afin de modifier la hauteur des vagues. " Il faut compter 100 mètres cubes de sable pour un mètre de côte, ce qui permet de renforcer la plage, ainsi que la dune située à l'arrière", précise Franck Levoy.

Dans un genre différent, les falaises de craie du pays de Caux subissent une érosion de 20 cm/an en moyenne. "L'aléa de l'écroulement des falaises existe et il est naturel, note Robert Lafite, professeur de géologie à l'université de Rouen. Il ne représente un risque qu'en cas de présence de constructions." Ces effondrements sont dus à la nature poreuse de la roche calcaire. "Elle décompresse naturellement, et elle est parcourue de petites rivières", ajoute le chercheur. En s'effondrant, la falaise libère les rognons de silex qui, roulés par les vagues, deviendront ces galets qui protègent le bas de la falaise.

Source: BRGM, le portail des sciences de la Terre.
depuis l'article de Christiane Galus, « L'érosion touche plus du quart du littoral français », dans Le Monde du 12-08-2007

érosion = processus de dégradation et de transformation du relief, et donc des roches, qui est causé par tout agent externe (donc autre que la tectonique).
anthropique = du grec "anthropos", homme , un aménagement anthropique est un aménagement fait par l'Homme et non par les forces de la nature.
principe anthropique (du grec anthropos, homme) = c'est un principe heuristique et métaphysique qui énonce que si nous observons l'univers tel que nous le connaissons, c'est avant toute autre chose parce que nous nous y trouvons ! Car, si nous n'y étions pas, nous ne serions pas là pour le constater. C'est une tautologie !
« Remarquez bien que les nez ont été faits pour porter des lunettes, aussi avons-nous des lunettes. » Candide, chapitre I