Dominique Losay nous envoie les premières réponses au courrier de l'association Une seule Normandie.

Merci Dominique, nous publierons les prochaines si vous nous les envoyez, ce dont nous ne doutons pas un instant.

Tous ensemble pour une Seule Normandie!


Michel H. A. Patin et Yuca de Taillefer (la rédaction de l'EN)


Luc Duncombe (Nouveau Centre), président de Caen La Mer, candidat à la mairie de Caen :

Je suis favorable à la grande Normandie:
-Calvados, Manche, Orne, Eure, Seine Maritime
-En ajoutant éventuellement la Sarthe et la Mayenne

Il y a urgence à la réunification Normande afin que Caen en soit bien la capitale. Trop attendre serait prendre le risque que Le Havre s'impose comme capitale. Le monde économique est en train de faire la Normandie. La coopération métropolitaine doit prioritairement intégrer des complémentarités universitaires et culturelles afin d'aider à faire émerger "l'identité Normande".

Franck Martin (PRG), maire de Louviers, conseiller général de l'Eure :

Dès ma première élection au conseil général de l'Eure, je me suis publiquement exprimé en faveur de la réunification de la Normandie. Vice président de l'association pour la réunification, qui compte de nombreux élus normands, j'ai demandé la tenue d'un referendum régional avant les élections régionales de 2010. Je suis convaincu que les Normands veulent cette union, donnons leur la parole.

Amitiés normandes


Maryvonne Mottin
(PRG) maire de Bernières sur mer, candidate sur le canton de Douvres :

Je soutiens sans réserve l'idée d'une seule Normandie et avait adhéré déja à ce projet il y aplusieurs années, avec plusieurs autres élus de Bernières. Je me joins à votre initiative.


Gilles Deterville, Conseiller général du Calvados, Pdt du groupe PS au CG :

mon point de vue est clair et simple je l'ai rendu public à plusieurs reprises déjà Je suis résolument partisan de la réunification normande autour de CAEN CAPITALE De la Normandie pour des raisons économiques, politiques et culturelles évidentes. On ne saurait repousser encore cette évolution indispensable. Je propose donc qu'entre 2008 et 2010 les Conseils Généraux et autres collectivités concernées se prononcent en leur sein sur cette question majeure.
Puis la parole doit être donnée aux citoyens par référendum organisé le même jour dans toute la Normandie.
Cette réunification peut de faire avant 2010 afin que les prochaines élections régionales si les normands approuvent cette réunification puissent élire en 2010 une Assemblée Régionale unique.


Michel Lejeune Conseiller général du canton de FORGES LES EAUX ,président du groupe Alternance 76 (opposition) au Conseil général de la Seine Maritime :

Je partage complètement l'idée de rassembler la Normandie ; c'est du reste une proposition que fait le groupe Alternance 76 pour les prochaines échéances électorales . L'idée de rassembler de plus grandes régions qui pourraient correspondre aux <<circonscriptions >> des députés européens peut être étudiée , mais commençons par faire une vraie région NORMANDIE  à la place de ces deux mini fiefs où tout le monde se marche sur les pieds (même en 276 << qui dit qu'il roule >>).

Je vous assure de mes meilleurs sentiments