La Politique culturelle de la Normandie: là où le pire et le meilleur se côtoient.

Collectif BEN


1er document :
Article (OF 21/01/09) relatant les raisons du départ de l'adjoint de Philippe DURON chargé des affaires culturelles

Caen est une capitale régionale culturellement en panne et menacée par la concurrence de Rennes...

Caen_la_panne_culturelle

--------------------------------------------

2nd document : A Caen, une grande exposition sur la "Normandie pittoresque 1820- 2009"

Pour la première fois les musées des Beaux Arts de Caen, le Havre et Rouen collaborent pour le meilleur: l'identité visuelle de la Normandie qui fut à l'origine des grandes révolutions des arts de la représentation visuelle en France aux XIX et XXe siècles (peinture et photographie)... La Normandie est le berceau de l'esthétique "impressionniste" après avoir été l'un des foyers du romantisme français et européen (voyages des touristes anglais et autres "dandys" amateurs des racines archéologiques et historiques de la couronne britannique....) dès la fin du XVIIIe siècle: plus qu'une identité linguistique voire ethnique remontant dans les brumes de l'Histoire, l'identité culturelle moderne et contemporaine de la Normandie est une identité patrimoniale, archéologique, monumentale, pittoresque (c'est à dire prétexte à faire un tableau de peinture) avec des paysages marins et ruraux qui frappent les grands esprits créateurs: C'est la Normandie, des historiens et amateurs d'art (les "Antiquaires" comme on dit encore...) contemplant les vestiges de l'épopée ducale (comme d'autres ont admiré les vestiges grecs ou romains...). C'est aussi la Normandie des voyageurs poètes, écrivains, peintres ou musiciens: un grand musée à ciel ouvert...

Et c'est bien là le problème aujourd'hui de l'identité de notre Normandie:


Existe- t-elle encore en tant qu'espace vécu régional concret? (c'est à dire, social, économique et culturel dans les pratiques des habitants tels qu'ils sont à travers les cinq départements normands). Où alors cette identité normande n'est -elle qu'un objet de prestige culturel, un musée servant surtout à la détente et au repos des cadres dépressifs et surmenés de la région parisienne?

Bref! Cette exposition sera l'occasion de proposer au public normand (notamment les scolaires) une véritable "pédagogie de l'identité régionale normande" avec les nombreuses images et créations artistiques que la Normandie a suscité: cette exposition, avec l'exposition de peinture des deux CR normands "Peindre en Normandie" actuellement exposée à Washington et avec l'initiative de faire de l'année 2010 une "année des Impressionnistes en Normandie" voulue par Laurent Fabius à Rouen, participe d'un réveil normand sur le terrain si symbolique, si essentiel  de la Culture qui est la dernière pratique collective qui nous reste désormais pour savoir pourquoi on vit ensemble sur un territoire...

Beaux présages donc avant 2011: année du 1100ème anniversaire de la création de l'objet géo-historique " Normandie": la Réunification doit impérativement intervenir AVANT CETTE DATE!

Car qui veut habiter dans un musée sinon un cimetière?

Une_grande_expo_normande_1

Grande_expo_normande_2