Tribune libre de Yuca de Taillefer pour susciter le débat sur L'Etoile de Normandie.

A en croire les déclarations, on risque de voir apparaître un chamboule tout territorial : on efface tout, et on repart "presque" de zéro ! Les débats interviennent bien sûr dans le contexte de la volonté de "simplifier le mille-feuille territorial français".
Ainsi Dominique Perben annonce "Il y a eu les vingt propositions du rapport Balladur (...) Au terme de cet énorme travail, les parlementaires UMP se sont construit une conviction : la réforme doit être audacieuse."

Par "audacieux", doit-on entendre un fort encouragement à une refonte du puzzle français pour que celui si soit plus cohérent, moderne, et en concordance avec l'urgent besoin, de notre côté, de mise en avant de l'espace normand ?

Nos futurs Conseillers Territoriaux remplaceront normallement en 2014 les actuels Conseillers Généraux (les élus du Département) et les Conseillers Régionaux (les élus dans les Régions ou demi-Régions). Se pose alors la question du mode de scrutin...

Sur le mode de scrutin, Dominique Perben déclare : "D'une part, préserver la possibilité pour le monde rural d'avoir des élus qui lui sont attachés. Pour cela il faut maintenir le scrutin uninominal. C'est une exigence forte. D'autre part, il faut conserver une dose de proportionnelle puisque les conseillers territoriaux se substitueront également aux conseillers régionaux, élus à la proportionnelle".

Plusieurs réflexions et sujets à méditations personnelles à ce sujet, en attendant avec envie les réserves du Conseil Constitutionnel :

D'abord pour décider, le meilleur mode de scrutin possible, c'est quand il n'y en as pas... : Et oui, figurez-vous bien que l'idéal c'est quand tout roule tout seul, n'est ce pas ?
Ou alors s'il faut désigner des dirigeants politiques, le plus efficace, le plus économique, et le plus simple est d'avoir..
un parti unique commme en Chine…(en effet grâce à ce système "idéal", on a pas de surprise, pas de polémique , pas de constestation, pas de débat etc... )
Ce serait cela un système politique idéal dans un mode idéal à la Huxley..
… et pas sûr que ça déplairait à certains actuels élus, à certains nostalgiques du brun, et à certains jacobinistes à la vue étroite…

Plus sérieusement, la proportionnelle à un tour est très risqué sur un scrutin local car ce ne sera rien d'autre que la reprise en main des élections locales par les partis nationaux avec proposant au scrutin au choix : des seconds couteaux, des parachutés dorés, des médiatiques, des apparatchiks, des cumulards, des inconnus et des people...
Même compensé, il me semble que le système Weill-Raynal ne réussira pas à contrecarrer une possible mais redoutée dégradation du système de désignation démocratique français.

Le mixte mi-proportionnel, mi-majoritaire, territorialement universel, à deux tours semble plus équitable, plus juste et permet de gouverner c'est-à-dire de décider de politiques territoriales tout en donnant à l'opposition ou aux oppositions son (leur) mot à dire.

Cela est très important la réforme territoriale,c'est un sujet ô combien sérieux, vu la montée en puissance de l’impuissance, d’une impossibilité chronique à gérer et des abandons de l’Etat.

Le gros inconvénient du scrutin uninominal majoritaire à un tour, c’est qu’il permet l'élection d'un représentant politique qui peut se révéler paradoxalement extrêmement minoritaire électoralement. C'est la raison pour laquelle dans notre bas-monde il est légitime de préfèrer souvent un scrutin uninominal majoritaire à deux tours, ou un autre système de vote pondéré.

Enfin c'est pas gagné ! Que le meilleur (ou plutot le plus persuasif) gagne.

Yuca de Taillefer
De L’Etoile de Normandie.
--------------------------------------------------------------------------------------------
Militer pour la Normandie et pour son devenir voir sa survie, pour son harmonieux développement économique prenant en compte l'humain, la nature, et fier de sa région, de son histoire. Toujours maintenir la flamme normande allumée.