Insolite : ça va de mal en pis ! Mais est-ce grave docteur, puisque tout le monde continue comme si rien ne se passait.... La dette de la France est devenu une bombe explosive.

illustration_politique_en_crise

les charges de la dette constituent désormais le 3e budget de l'Etat, derrière celui de l'Education nationale, mais devant celui de la Défense, de la Sécurité ou de la Santé...

le sénateur Jean-Pierre Fourcade a analysé pour la Commission des Finances dans un rapport détaillé sur la dette et les charges financières de l'Etat. L'ancien ministre présentait ses conclusions ce mercredi 25 novembre.

"La situation tient du miracle, et ne va pas se prolonger longtemps", a déclaré le sénateur Fourcade en introduction de la présentation de son rapport.

En 2002, la dette de l'Etat français et des administrations publiques représentait 58,8 % du PIB. En 2008, elle est passée à 68 %. Selon les prévisions de la Commission des Finances du Sénat, elle atteindra 77,1 % du PIB en 2009, puis 84 % en 2010, et 91,3 % en 2013.

SOMMES NOUS DEVENUS TOUS INCONSCIENTS ET AYANT SI PEU DE RAISON ?
AVEC QUOI VA-T-ON JUGULER LA DETTE QUI RISQUE DE DEVENIR LE PREMIER POSTE BUDGETAIRE DES 2012 ?

cf : Article du Monde : Le spectre de la "dette perpétuelle" hante le Sénat