"Le Grand Paris", né d'une volonté du chef de l'Etat, posssède une composante normande, la perspective Grumbach....
Sur le site france 3 Normandie, il est rapporté que la Ville de Caen et la Région de la "Basse" s'offusquent, à raison,  du fait d'être exclut des débats....
Même si la volonté du Chef de l'Etat est de réunifier, comme le souhaite une large majorité des Normands, il faut aussi compter sur les querelles intestines entre les têtes de pont que constituent les grandes agglomérations normandes et leurs rivalités centenaires, et les biens plus actuels combats entre chapelles politiciennes (ce qui n'est pas étonnant en veille d'élection) ..

Voici l'article :

"Pas de projet Grand-Paris sans Caen !"

par Catherine BERRA

Philippe Duron, député-maire de Caen, ne comprend pas pourquoi la Basse-Normandie est écartée du projet Grand Paris.

Il s’étonne de l’annonce faite par le maire du Havre d’un colloque consacré au volet normand du Grand Paris, prévu dans sa ville en mai prochain, en compagnie du maire de Paris et du Président de l’agglomération de Rouen et proteste contre l’ostracisme dont la région Basse-Normandie et son agglomération capitale font l’objet.

"Caen et sa région ne sauraient comprendre, ni accepter d’être mis ainsi à l’écart d'une réflexion qui concerne l'avenir de toute la Normandie" écrit le député-maire PS dans un communiqué publié vendredi soir.

carte_Normandie1
Caen et la région basse de fait considérés hors sujet ... d'un dossier avec un volet normand !!!
crédit photo : http://lehavrephoto.canalblog.com

Selon lui en effet, la grande agglomération caennaise et la Basse-Normandie participent pleinement au dynamisme d’ensemble du bassin parisien "auquel le président de la République semble apporter une attention toute particulière".

Philippe Duron rappelle que la réunification de la Normandie – autre souhait présidentiel – ne pourra se faire sans la coopération de ses principales agglomérations. Et surtout pas sans la participation de celle de Caen, la plus attractive de France pour l'accueil des entreprises, selon le classement du mensuel «L’Entreprise», loin devant Rouen (16eme) et Le Havre (17eme).
Il réitère sa proposition faite aux agglomérations havraise et rouennaise de relancer les travaux de Normandie Métropole afin de créer un vrai pôle métropolitain à l'Ouest de l'Ile-de-France, comme la loi en donnera vraisemblablement la possibilité.

Cet organe politique permettrait, selon lui, d’échanger globalement sur des sujets essentiels pour lesquels les trois agglomérations sont parties prenantes, en particulier le projet de TGV normand.

Cf le Communiqué de la Ville de Caen sur son site.

Un commentaire ?
De toute évidence, les agendas en 2010 des acteurs et certains coup d'humeur vont étre chargés ! Ca promet !Espérons que ça aille mieux, et que les relations entre acteurs en Normandie s'améliorent.. Est ce que cela peut aller plus mal  (cf Lois de Murphy) ?

Yuca de Taillefer.