Le médiateur de la République, Jean-Paul Delevoye , a remis hier son rapport annuel : le tableau présenté est assez noir, les chiffres et les constats parlent d'eux mêmes.

Source : Site du Médiateur de la République, Reuters

logo_mediateur

D'emblée le cadre de fond est exposé et ça commence très fort  : « Notre société est fracturée mais jamais cette réalité n'a été aussi aiguë », écrit Jean-Paul Delevoye en introduction de son rapport remis hier au président Nicolas Sarkozy.
Notre société émet des sentiments de frustration « mêlant angoisse et rancœur, prêt à se déverser dans les pires exutoires ».
Il ajoute que  « les administrés méconnaissent leurs droits, en mesurent mal la portée et ont souvent du mal à les respecter ».
Entre les administrations de l'Etat, et les administrés, on assiste à une totale incompréhension mutuelle et partagée : Notre société accuse de multiples ruptures, elle craque de partout : « Cette rupture est accentuée par l'agressivité ou la violence, qui prennent peu à peu le pas sur le respect de l'autre. Des deux côtés, un sentiment de fragilité et d'isolement qui ne laisse en partage que la souffrance ».
Selon lui, les causes sont à rechercher dans une aggravation de la structure conjoncturelle, « l'impact de la crise est venu aggraver la situation, accroissant le contraste entre la richesse collective de la France et la situation des moins favorisés ». Chacun dans la société n'a pas le même prisme de jugement, et existe une  « distorsion de plus en plus marquée entre la réalité vécue par les administrés et le reflet qu'en donnent les multiples indicateurs » utilisés par l'Etat.

ane_ena
Humour pour illustrer : "ben ... ils sont pourtant aujourd'hui les premiers dans notre société... "

C'est à la lumière des 76 282 réclamations traitées par ses services et fort de ses 280 délégués répartis sur tout le territoire, que s'établit le rapport annuel du Médiateur de la République, considéré comme un véritable baromètre des comportements des citoyens et de l'administration.

En 2009, le nombre d’affaires transmises au Médiateur de la République, services centraux et délégués, a augmenté de 16% par rapport à 2008. Les demandes d’informations et d’orientation auprès des délégués ont progressé de 7,5% par rapport à l’année précédente. L’Institution a traité 43 481 réclamations dont 13 222 via les services centraux du Médiateur de la République, à Paris.

Lire L'Edito de Jean-Paul Delevoye au sujet du rapport 2009 remis.
Voir les rapports 2009 sur le site du Médiateur de la République.