Haute-Normandie :

Abstentions : 53,62%

Alain Le Vern (PS) : 34,87% ;
Bruno Le Maire (UMP-NC) : 25% ;
Nicolas Bay (FN) : 11,79% ;
Claude Taleb (EE) 9,12% , Sébastien Jumel (Front de Gauche) 8,39% , Danielle Jeanne (Modem) 2,88% , Christine Poupin (NPA) 2,56% , Brigitte Brière (Debout la Normandie) 1,79% , Carl Lang (parti de france) 1,46% , Bernard Frau (Alliance pour la Normandie AEI/PfDN) 1,13% , Giséle Lapeyre (LO) 0,99%

Basse-Normandie :

Abstentions : 52.86%

Laurent Beauvais ( PS/PC) : 32.55% ;
Jean-François Le Grand (UMP - NC) : 27.69% ;
François Dufour (Europe Ecologie) : 12.01%.
Valérie Dupont (FN)   8,70 %  ,  Rodolphe Thomas (MoDem) 8,90 % , Christine Coulon (NPA-PG)  4,99 % , Fernand Le Rachinel (Parti de France)  3,71 %  , Pierre Casevitz (LO) 1,45 %

L'Edito normand de Yuca de Taillefer.

Lors de ce scrutin des Régionales, les Français ont surtout exprimés un très inquiétant ras-le-bol avec un record d'abstention et une montée du Front National. Les Normands de même.
Ce scrutin marque une défaite pour la démocratie, pour le vivre ensemble, pour l'expression de la pluralité des opinions, la liberté, et la régionalisation de la France. Nous avons mal à notre démocratie, à notre Normandie, à notre France, à notre Europe.

Ce fut une campagne pré-electorale polluée par l'emprise de thématiques nationales par les acteurs des grandes formations politiques et les médias en général, et par des polémiques nationales qui ne permettent pas aux citoyens de comprendre les enjeux des Régionales. On a pas su dire aux Français ce qu'était cette élection, à quoi elle servait concrètement et dans nos pratiques quotidiennes , on a pas su lui donner envie de se rendre aux urnes.
Les grands acteurs politiques et les médias font tout pour polariser le débat de manière binaire entre Droite et Gauche.... A part ces professionnels politiques, point de salut électeur ! Confiez nous les rênes et passez votre chemin, même si on nous mène tout droit dans le mur ! : mais ce ne saurait reconnaître la rebellion sourde de l'électorat qui s'invente une troisième voie : celui de l'abstention et du vote Front National ==>  ce sont de simples votes de rejet, rejet de la manière dont on tente de manipuler l'opinion tout au long de l'année & des insuffisances politiques, bien trop souvent n'étant que de la comm' et malheureusement trop peu d'actions concrètes pour répondre aux aspirations de la société civile.
Les grands acteurs nationaux et les médias ont je pense une grande responsabilité dans ce grand échec démocratique et dans ce grand désenchantement électoral.

Trop de chose en région se décide à Paris et uniquement à Paris, ou alors c'est des ténors de fief (ou "potentats locaux") qui donnent le "la" ... au grand dam de ceux qui oeuvrent sur le terrain =>>  c'est donc la petite mort pour les régions, et c' est ô combien contraire à tout les discours de com' de ceux se voulant décentralisateur et démocratique.

L'amplification de l'essui-glace (ou zig-zag) démocratique entre deux partis seulement, ajouté à de forts rejets, commence à être fort inquiétant pour une démocratie qui se veut rester saine. Notre démocratie est à l'image de nos territoires : elle est polluée par toutes sortes de nuisances et de projets contre-productifs.

Enfin une note d'espoir : cette élection fut pour moi l'occasion de rencontrer des Fédéralistes Normands, des Régionalistes, des Ecologistes Indépendants, des personnes sincères, chaleureuses, et des personnes passionnés par leur vraie Région Normandie, tous de coeur, tous de convictions. Si les résultats ne sont pas au rendez vous, ce fut une entrée en matière qui doit permettre de nouvelles aventures. Si le chemin est long, ce n'est qu'à l'arrivée que l'on voit si cela en valait la peine. Et je pense que ça vaut la peine de continuer, il y aura maintes autres occasions de faire converger nos ressources et de partager nos idées.