Billet d'humeur..
Ils ne siègent pas.. (JF Le Grand, Jérôme Nury..)  Mais pourquoi ? d'accord siéger dans un petit conseil de Bassin-parisien, dans une demi-région, ce n'est pas bien réjouissant... surtout quand on cumul, et que l'on choisit son atterrissage..
De plus, cheu nous, la rémunération n'est pas très incitative...

En 2008, le montant total des indemnités des conseillers régionaux s’élève à 59,3 millions d’euros, soit une indemnité moyenne par élu de 31 555 euros par an. Les indemnités sont déterminées en fonction de la population pour toutes les collectivités.

Les chiffres ci-dessous sont ceux du ministère de l’Intérieur. Ils ont été obtenus par le député apparenté PS, René Dosière.

Région/population 

Total indemnités 

Nombre d’élus 

Moyenne/élu/an 

Basse Normandie

1 232 932

47

26 233

Haute Normandie

1 352 245

55

24 586

C'est tout de même mieux d'être président de département ou la palme : s'élire à Paris ou dans une vraie grand région qui ressemble à quelquechose ! ..

Bretagne 3 728 219 83 44 918
Ile de France 6 891 333 209 32 973
Nord Pas de Calais 3 900 126 113 34 514
Pays de la Loire 3 215 793 93 34 578
PACA 6 068 089 123 49 334
Rhône Alpes 5 375 126 157 34 236

NDLR : L'indemnisation des élus locaux et territoriaux est indispensable, si l'on veut permettre à chacun de participer à la vie politique. En l'absence d'indemnisation elle serait réservée aux seules personnes aisées et aux cercles ayant pignons sur rue dits "initiés" ou "autorisés".