Vous m'avez souvent entendu dire Normandie que fait-on de toi? La Normandie est plus que jamais en danger par ceux qui sont prèts à tout même à spolier les Normands de leurs racines, de leur culture et de leur terre. Hier Le Vern annonçait vouloir coopérer d'avantage avec la Picardie car il ne trouvait pas de points en commun à sa demie Normandie avec l'autre moitié normande, aujourd'hui des Maires de la Manche regardent vers Rennes et se détournent de Caen. Est-ce du au fait que la TNT bretonne occupe le réseau normand dans le sud du Cotentin?

Combien de temps allons-nous rester passifs devant de telles idées?

Dans Ouest-France d'aujourd'hui on apprend :

Réforme des collectivités: Saint-James lorgne vers la Bretagne

Politique mercredi 19 mai 2010

    Dans le cadre de la réforme des collectivités locales, la question du regroupement des communautés de communes est posée. Pour Michel Thoury, président de la CDC du canton de Saint-James, dans le Sud-Manche, c'est vers les voisins bretons (Coglais, Antrain) qu'il faut se tourner... (la suite sur le site du journal).

Mais ce n'est pas tout, voici un billet de Florestan dressant encore un tableau plus noir des absurdités pensées par les élus.

"Le maire d'Avranches Guénael Huet, (MHAP : je vous laisse aprécier l'étymologie du prénom :  Blanc, heureux, prince (breton)) veut insérer le Scriptorial dans une "marche des châteaux de Bretagne" classée UNESCO; soutient le partenariat touristique Avranches-Fougères; l'aire de Gouvets- Vallée de Vire sur l'A84 promeut toujours la Bretagne sans aucune contrepartie depuis 2003; la communication autour de la Baie du Mont St Michel se développe pour faire du Mont un site touristique "interrégional" normano-breton... Les conférences au Japon de Le Drian, président PS  du CR de Bretagne, sur "l'histoire" du Mont St Michel.  Le projet d'un TGV breton du Mt St Michel via Rennes- Pontorson. Enfin, le Sud -Manche est en train d'être définitivement intégré dans l'aire urbaine de Rennes (la plus grande de France vu la taille de la ville centre): les trajets domicile-travail vers Rennes se développent jusqu'à Granville désormais et dans tout l'Avranchin.  Le "pôle emploi" de Granville dirige les jeunes granvillais vers l'offre de formations professionnelles de Rennes alors qu'il y  en a d'excellentes à St Lô et Caen. A noter aussi l'impossibilité de recevoir correctement en de nombreux points du Sud Manche FR3 Normandie Caen... Sans même parler de Ouest-France!

Seuls points de résistance: la diffusion de l'hebdomadaire "la Manche Libre" qui n'a jamais aussi bien porté son titre en ce moment  et la prise de conscience dans le bocage de l'arrière pays autour d'une géographie subie avec une THT destinée à alimenter la Bretagne anti-nucléaire en électricité!

Tous ces facteurs réunis font que le "Sud Manche"  (au sud de Granville) devient de plus en plus un espace vécu intégré à l'aire urbaine de Rennes.

Les propositions du Collectif Bienvenue en Normandie: Sud -Manche, "Pays du Mont Saint Michel porte sud de la Normandie" avec Avranches; Villedieu et Granville villes d'art et d'histoire AVEC (et pas à côté) le Mont St Michel et un Paris- Le Mont St Michel touristique via Granville et Foligny  au départ de la Gare Montparnasse."