Lignes 400 000 volts : le temps des cacahouètes


Après avoir muselé les opposants au projet de ligne à très haute tension, RTE, filiale d'EDF, se dit prêt à dialoguer !

C'est dans LogoML

Personnellement, je continuerai à tenir responsables les élus pro EPR, surtout un bon nombre de Maires ruraux du Cotentin qui acceptaient avant toute étude le passage de la THT sur leur commune. Ils doivent être heureux maintenant car ils peuvent enfin passer à la caisse.

Michel H. A. Patin