MHAP : en avant propos je salue l'engagement de mme Dominique Brichard, notre amie du Collectif Bienvenue en Normandie, qui n'a plus à prouver sa volonté tenace et son amour pour l'enfance en danger. Merci Dominique

Copie_de_Enfant_Bleu

Comité de soutien à l'association l'Enfant Bleu Normandie.

Vendredi 9 Juillet 2010 à 11 heures à la mairie de CABOURG  avait lieu une conférence de presse organisé par le comité de soutien à l'association l'Enfant Bleu Normandie, association unique en son genre dans notre région, qui a pour vocation de faire l'indispensable soutien affectif, psychologique et juridique de l'enfance maltraitée : notre région, ayant vécu il y a près de 70 ans maintenant les traumatismes individuels et collectifs que nous savons, fait preuve avec l'Enfant Bleu d'une certaine lucidité...


Mais comme vous le savez, cette association est menacée de disparition faute d'un financement difficile à pérenniser.

C'est pourquoi grâce à la mobilisation des bénévoles responsables un comité d'élus s'est constitué pour rappeler que la prise en charge de la maltraitance des enfants est une impérieuse obligation de service public et d'intérêt général.

Saluons la dimension républicaine de ce comité puisqu'à cette conférence de presse présidée par Mme Nicole Ameline, députée UMP de Honfleur, se trouvaient présents tous les membres du comité de soutien présidé par M. Porcq,  Maire adjoint de Cabourg et Xavier Madelaine conseiller général PS du Canton de Cabourg et maire d'Amfreville à savoir Mme Clotilde Valter, conseillère générale PS du Calvados et conseillère municipale à Lisieux ; Mme Sophie Gauguin,   maire UMP de Dozulé  et conseillère régionale ainsi que M.Pierre Mouraret, maire PC de Dives sur Mer et vice-président du Conseil Régional.

Ce comité de soutien va s'enrichir de deux autres collèges. L'un sera composé d'artistes et intellectuels normands autour de l'actuel Parrain de l'association François Xavier Demaison et l'autre d'institutions comme les Francas et les Cémea.

La presse locale était présente elle aussi pour relayer l'appel aux dons et à la mobilisation... L'engagement des élus est donc clair et on s'en félicitera car on revient de loin: les différentes mobilisations et promesses d'engagement mises bout à bout permettent de créer un grand ballon d'oxygène qui permettra à l'Enfant Bleu Normandie de vivre jusqu'à l'hiver prochain: signalons par exemple la promesse faite par l'organisateur du spectacle de Patrick Poivre d'Arvor "Carmen au Mont St Michel" en septembre prochain de reverser à l'Enfant Bleu Normandie le produit des ventes de programmes... Beau symbole de coopération et de réconciliation normande et bretonne au pied du Mont St Michel...

C'est donc indispensable mais pas suffisant pour garantir l'avenir de l'association: Pierre Mouraret a notamment posé la question de fond d'aller vers un véritable conventionnement avec les services de l'Etat qui sont quand même, faudrait-il le rappeler, responsables par principe et en dernier ressort de la protection de l'Enfance ; les associations de citoyens ne peuvent pas tout faire  et si elles ont à agir, elles doivent donc être reconnues d'utilité publique et recevoir l'aide financière correspondante de la part de l'Etat et du Conseil Général, la collectivité territoriale la plus compétente en matière de politique sociale.

Nicole Ameline a annoncé le principe d'un RDV avec Mme Morano - secrétaire d'état chargée de la politique familiale pour qu'au niveau national le problème d'une meilleure prise en charge de la maltraitance de l'enfance soit enfin effective : l'initiative sera donc normande... Un bilan d'étape sera fait en septembre prochain après les mobilisations prévues pendant tout l'été.


Philippe Cléris

P/o Le Collectif BEN