Le nucléaire et ses dérivés ne font pas vivre les Normands, ils entretiennent au plus les rêves des élus normands (salle polyvalente, club pour retraités etc...) et en plus cela dévisage notre région (THT).

Combien sont-ils les Normands en Normandie à profiter de l'industrialisation nucléaire? Trés peu! Mais ils sont très nombreux à subir les retombées épidémiologiques (taux de cancers et de méningites bien supérieurs à la moyenne nationale) ainsi que les risques d'accident du tout nucléaire et SEVESO.

Les Normands subissent toutes les pollutions existantes et pensables toutefois sans pouvoir y trouver leur gagne pain.
C'est à cela qu'il faurdra réfléchir dans l'isoloir en 2011 comme en 2012.

Lire l'avis du secours catholique paru dans la Manche Libre.

Michel H. A. Patin