Oublions quelques instants la déplorable affaire DSK pour revenir au mystère Fabius...
Il y a dix jours, l'Express faisait une édition rouennaise très remarquée avec un dossier d'une grande qualité signé Jacques Trentesaux sur "Fabius, le vrai-faux normand"

Grand Paris tourné vers la mer; Ligne Nouvelle Paris Normandie; axe Seine; Canal Seine Nord; avenir même de Rouen; PRES...
 
La Fabiusie peut-elle encore se permettre d'ignorer la Normandie?
 
Jean-Pierre Duport, conseiller d'état et préfet honoraire qui va quitter à la fin du mois la présidence du comité de pilotage du futur débat public national sur la LNPN est formel: s'il n'y a pas de présentation d'un projet territorial cohérent en Normandie pour argumenter l'enjeun national de la LNPN, le débat public risque d'être un échec à quelques mois des échéances de la prochaine élection présidentielle
 
"Coopérer ou s'effacer"  Douze géographes universitaires normands s'inquiètent à leur tour...
 
L'hypothèque DSK étant levée dans des conditions qu'il serait inutile ou indécent de commenter ici, les perspectives s'ouvrent à nouveau pour Laurent Fabius qui n'a jamais renoncé à un destin national...
 
Sauf qu'en 2012 et pour la première fois depuis 1944, la Normandie a rendez-vous elle aussi avec un destin national:
 
1) garder et développer en France le premier potentiel maritime et portuaire du pays: Le Havre port de Paris; la Normandie avant-port européen.
2) proposer  en France un nouveau modèle territorial du développement régional:  aménager à 200 km de Paris une région "douce" en réseau avec une Ligne Grande Vitesse intercité de proximité...
 
Il y avait l'hypothèque DSK : elle vient d'être levée.
Il y a encore l'hypothèse Fabius: il ne faudrait pas que cela soit aussi une hypothèque pour l'avenir de la Normandie!
 
Florestan

 fabius_1 fabius_2 fabius_3 fabius_4 fabius_5  fabius_6

fabius_7 fabius_8 fabius_9 fabius_10 fabius_11