A lire en ce moment sur le site de Paris-Normandie: ça fait même le "buzz" depuis cinq jours... Mais ici à l'Etoile de Normandie on est au courant depuis longtemps: les chambres régionales des comptes en métropole doivent passer de 22 à 20: deux suppressions sont donc envisagées et il est évident pour nous, partisans de l'unité normande, qu'il y a bien une chambre régionale des comptes de trop en Normandie puisqu'il y a un conseil régional de trop...

Le papier qui suit est d'une lecture navrante:

1) On ne lit pas Ouest-France édition Caen à la rédaction de Paris-Normandie Rouen car il y a moins d'un mois un entrefilet dans Ouest-France annonçait la disparition de la chambre régionale des comptes de Basse-Normandie agrémenté du communiqué des syndicats de la magistrature...

2)Personne, semble-t-il ne sait, à Rouen et à Caen ce que le gouvernement prépare sur ce dossier (voyez la réaction twitée par le maire de Rouen Valérie Fourneyron)

L'Etoile de Normandie prend donc la responsabilité de vous révéler que le gouvernement serait sur le point d'annoncer le PRINCIPE D'UNE SEULE REGIONALE DES COMPTES EN NORMANDIE

sans pour autant indiquer le choix entre Caen et Rouen...

Depuis un an une démarche a été entreprise par l'intermédiaire de personnalités politiques jusqu'au sommet de l'Etat pour que ce principe d'unité normande prévale enfin dans la régionalisation des services de l'Etat afin de stopper la fuite des administrations hors de Normandie au profit de Lille (ou Douai pour le judiciaire) ou de Rennes et Nantes...

Ces démarches ont été renouvelées encore récemment auprès d'un ministre influent du gouvernement avant l'annonce du projet de loi le 13 décembre dernier...

On ne peut vous en dire plus pour le moment...

Patience!

 


Les deux chambres normandes vont fusionner. Mais… pour aller où ?

La chambre régionale des comptes de Rouen

La chambre régionale des comptes de Rouen (22 rue Bouquet) 

La nouvelle est tombée hier, en fin de journée, sur le site internet de nos confrères du Moniteur. La loi du 13 décembre 2011 limite le nombre de chambres régionales des comptes à 20 sur le territoire national. Or elles sont 22 actuellement.
Il a été décidé que les chambres régionales d'Auvergne, de Champagne-Ardenne, de Franche-Comté, de Picardie, du Limousin, et de Poitou-Charentes vont être fusionnées avec des chambres plus importantes.
En Normandie, le mystère demeure puisque la décision n'a pas encore été prise : faire disparaître la chambre régionale de Basse ou celle de Haute-Normandie ? Ce sera donc la chambre de Rouen, située 22 rue Bouquet, qui pourrait accueillir la chambre de Bénouville, près de Caen… ou le contraire.
L'incertitude devrait être prochainement levée, toujours selon nos confrères du Moniteur.
Immédiatement après que la nouvelle a été connue, le maire de Rouen, Valérie Fourneyon, a réagi sur twitter en quelques mots : « La chambre régionale des comptes de Normandie doit rester à Rouen au cœur de la ville et de son histoire, l'hôtel Delamare-Deboutteville ». A suivre.
PA. B.