A lire dans Ouest-France (01/02/12): remontage de bretelles et coup de pied aux fesses qui se perdent

Bretelle de l’A13 vers Lisieux : Jean-Léonce Dupont réagit


Jean-Léonce Dupont, président du conseil général du Calvados.

Jean-Léonce Dupont, président du conseil général du Calvados, trouve qu’il« appartient à la SAPN (Société des autoroutes Paris - Normandie) de trouver et de mettre en œuvre la solution la plus adéquate, solution que les usagers lexoviens attendent depuis maintenant 2 ans ! »

 

Dans un courrier officiel adressé au conseiller régional Joël Bruneau (UMP), le ministre des Transports Thierry Mariani a confirmé l’abandon du projet de bretelle directe vers Lisieux, à la sortie de l’A 13 au niveau de Pont-l’Evêque.

 

Le ministre donne son feu vert à une autre solution, moins dangereuse, qui consisterait à implanter deux giratoires sur la D 675 pour guise de bretelle. Travaux qui seraient pour partie à la charge des collectivités locales, a t-il précisé sans entrer dans les détails.

 

« Si cette proposition, moins satisfaisante qu’une réelle transparence, devait être retenue, il incomberait à la SAPN d’en assurer intégralement le financement conformément aux engagements qu’elle a pris », prévient Jean-Léonce Dupont.

 

L’annonce du ministre avait provoqué une série de réactions hostiles venant des élus du pays d’Auge, et d’entrepreneurs. Certains n’excluant pas d’appeler à bloquer l’autoroute A 13.

 

Pour Jean-Léonce Dupont, la réouverture de la bretelle ne posait pas de problème de sécurité, comme l’évoque Thierry Mariani. « Si l’on peut comprendre que le rétablissement de cette « transparence » par la construction (première solution envisagée par la SAPN) d’un toboggan à la fois coûteux et difficile à intégrer dans l’environnement ait été écarté, on ne peut que regretter la position de l’Etat qui s’apprête, semble-t-il, à refuser le rétablissement de la bretelle de retournement sous l’A132 qui a pourtant fonctionné sans incident notable pendant plus de 20 ans ! »


Commentaire de Florestan:
 
pour savoir ce que valent les rodomontades de Jean-Léonce DUPONT, relire tous les contes de Guy de Maupassant