Les premières « Rencontres Normandie Demain »


Un événement de réflexion prospective consacré à la Normandie et à l’innovation territoriale : « les Rencontres Normandie Demain ».
Ouest-France et la Maison de la Recherche en Sciences Humaines, Normandie Caen (CNRS-Université de Caen) s’associent, avec le partenariat du Crédit Agricole Normandie et la participation de France Bleu, pour organiser un événement de réflexion prospective consacré à la Normandie et à l’innovation territoriale, intitulé « les Rencontres Normandie Demain ».

Les territoires sont engagés dans un mouvement de transformation rapide et profond. L’économie des sociétés tant au niveau international qu’au niveau local connaissaient depuis vingt ans des changements et restructurations déjà importants, la succession de crises depuis 2008 a considérablement accéléré les processus. Les relations entre villes et campagnes, entre régions et entre régions et Ile-de-France connaissent elles aussi des évolutions significatives. L’économie n’est pas seule en jeu, ou plutôt il ne s’agit pas seulement de biens matériels, d’infrastructures, de sites et de productions, toutes choses très importantes, il s’agit aussi de perceptions des habitants, des cadres mentaux dans lesquels se projettent tous les acteurs, de générations, de secteurs d’activités différents. C’est de cette chair, de ces esprits dont sont façonnés les territoires.

Les changements, les bouleversements en cours portent leur lot d’inquiétude mais aussi  de possibilités, de nouveautés, d’innovation. Des centaines d’acteurs dans tous les milieux ont des projets plein la tête, ont des compétences, s’investissent à corps perdu et  réalisent une part de leurs projets. On voit chaque année naître dans les territoires, des succès dont on ne soupçonnait pas la possibilité.

Qu’en sera-t-il demain? Quelles réalités économique, culturelle, sociale, territoriale peuvent prendre forme? C’est le sujet des Rencontres Normandie Demain. Ce n’est pas  de la question institutionnelle, d’une ou de deux régions dont il sera débattu, mais de la  fibre, des germes, du ferment, dont les hommes et les femmes qui imaginent, créent, travaillent dans les Normandie, peuvent faire leur territoire demain.

L’événement se déroulera en deux temps et sur deux modes :


D’abord une série de dossiers publiés, dans les deux semaines qui précèderont, dans les pages Normandie de Ouest-France. Le deuxième temps sera une journée de tables rondes et de débats. Les tables rondes rassembleront des acteurs fortement engagés de différents secteurs d’activité des deux Normandie. Elles seront animées par Pascal Buléon CNRS MRSH Université de Caen et Jean-Jacques Lerosier Ouest-France ainsi que le débat avec la salle qui sera un moment important de ces rencontres.

Journée du 14 mars 2012

9H30 / TABLE-RONDE 1 : LES DÉFIS DE L’AGRICULTURE ET DE LA MER


11H00/ TABLE-RONDE 2 : LES NOUVELLES VOIES ÉCONOMIQUES


12H30 / COCKTAIL

 

13H45 / TABLE-RONDE 3 : LES CONNEXIONS DEMAIN

 

15H15 / TABLE-RONDE 4 : LA CULTURE UNE RESSOURCE

 

CONTACT ET INSCRIPTIONS: normandiedemain@gmail.com

Maison de la Recherche en Sciences Humaines, Université de Caen, CAMPUS 1

(entrée et parking: rue du magasin à poudre)


Commentaire de Florestan:

"Les Normandie" est une faute d'accord en langue française.

LA Normandie c'est une évidence sans faute!

Cette intiative est intéressante: elle démontrera que la Normandie réelle existe déjà sans attendre la reconstitution d'une Normandie institutionnelle toujours en miettes... Le processus est en cours, notamment autour de l'Estuaire et de l'Axe Seine.

Après sa démolition en 1944, sa reconstruction pendant 20 ANS suivis par encore 20 ans d'illusions de prospérité, car la Normandie a été reconstruite coupée en deux, ont suivi 30 années de déclin (1980- 2010)

Voici venir le temps des choix décisifs à l'occasion de la plus grave crise économique et politique que nous ayons à vivre depuis la fin de la Seconde guerre mondiale: en 2020 la Normandie sera-t-elle enfin unie? Aura-t-on la maîtrise de notre avenir dans UNE région qui peut encore compter en France, dans un monde plus solidaire, plus respectueux des hommes, des territoires et de l'environnement? Ou l'actuelle compétition qui nous fatigue tous aura-t-elle eu raison définitivement de nos vieux pays post-industriels, post-démocratiques, post -tout ce que vous voulez?

L'AVENIR EST AU "GLOCAL" : ça tombe bien, la Normandie est un BIEN PUBLIC qui existe depuis 11 siècles et qui participe aussi bien du local que du global. La France, ce vieil état-nation républicain doit se ressourcer à ses "petites patries" qui la constitue: les territoires où les projets concrets, où les "sujets de fond" se font avant que le parasitisme d'une caste politico-médiatique et technocratique parisienne ne se charge de les anéantir...

Michel ROCARD en 1966 en appelait déjà à la "décolonisation de la province".

Le moment est enfin venu d'avoir de vraies régions sur de vrais territoires avec les "vrais gens" (comme on dit à la TV) et leurs vrais projets!