L'Etoile de Normandie relaye un message d'inquiétude de l'association de défense du Pont Colbert de Dieppe:

Alain Le Vern, encore lui et toujours lui se comporte en satrape avec comme idée fixe la destruction du dernier grand pont tournant d'Europe...

Mépris, morgue, suffisance, mauvaise foi, pression, déclarations lénifiantes pour gagner du temps et rétention d'informations...

Quand on veut tuer son chien on l'accuse de la rage dit le proverbe...


 

Bonjour,

Le pont n'a toujours pas reçu une goutte de peinture depuis 2007 depuis que le Syndicat Mixte de Dieppe avec A.Levern à sa tête en a la charge.
Nous nous démenons pour faire classer le pont à l'Unesco et aux monuments historique, le soucis , le gros soucis est que l'administration demande au Syndicat Mixte dans quel état est le pont.
A.Levern a la réponse, il a mandaté une filiale de la SNCF en octobre 2011  pour un diagnostic sur l'état résiduel du pont.Il est en possession de ce dossier depuis janvier 2012.Nous lui avons demandé cette étude publique, payées par nos deniers, par trois fois, Nous avons même saisi la CADA.Le président a répondu : soit l'étude n'est pas finie soit cette étude relève du secret défense!
Nous sommes en possession de documents qui affirment que les 2 restaurations lourdes opérées sur le pont en 1918 et1980 n'ont duré que 6 mois( avec les moyens de l'époque..), et A.Levern a affirmé dans la presse de décembre 2011 qu'elle ne coûterait pas plus de 3,5md'€.
Nous sommes en temps de crise ,est-ce bien utile de dépenser 7md'€ pour en faire un neuf? 
Au moment du passage du tour de France, il est dommage qu'aucune goutte de peinture n'aille sur le dernier pont tournant au monde dans sa configuration d'origine en parfait état de marche.
Remplacer le pont c'est mettre un pont automatique, c'est supprimer au moins 4 emplois.
Le syndicat mixte du port réuni son conseil le vendredi 22 juin à 16h ,24 quai du Carrenage ( anciennes affaires maritimes), Cette réunion est publique, 
nous vous proposons d'y assister, venez nombreux.
 
Hélène MELON, présidente du comité de défense du Pont Colbert

 
Le pont Colbert de Dieppe partagera-t-il le même triste sort que ce pont là ?
 
 
Le pont de Mostar détruit en 1993 par l'artillerie croate pendant la guerre de Bosnie-Herzégovine mais qui grâce à une mobilisation internationale sans précédent aura pu être reconstruit à l'identique...
 
 
Les Hommes Politiques qui s'en prennent aux ponts existants sont MALFAISANTS: QUESTION DE PRINCIPE!!!