On vient de prendre connaissance du nom du nouveau directeur de l'Ecole Nationale Supérieure Maritime (ENSM), M. Hervé MOULINIER ex-directeur du grand port Maritime de Nantes-Saint Nazaire et qui va demeurer le directeur du Pôle Mer Bretagne auquel, on se demande bien pourquoi, adhère la Région Basse-Normandie depuis 2010...

Une précédente majorité gouvernementale qui souhaitait réformer et concentrer les activités de l'ancienne école nationale de la Marine Marchande sur ses deux sites les plus importants, à savoir Le Havre (Normandie) et Marseille (Provence) avait prévu de supprimer les antennes de Bretagne (au sens du "grand large") à savoir: Saint-Malo et Nantes...

Mais la nouvelle majorité dont les Bretons se sentent proches (pour ne pas dire plus...) a promis de conserver les quatre sites actuels de l'ENSM: sauf qu'il faut dorénavant réfléchir à quelles formations supérieures d'ingénérie ou d'encadrement installer dans les deux sites bretons conservés...

C'est pourquoi, il se dit qu'à Saint-Malo et Nantes pourraient être formés les futurs ingénieurs des Energies Marines Renouvelables (Hydroliennes et éoliennes "off-shore") que la Normandie, à grand peine, au départ de ses ports de Cherbourg et du Havre va pouvoir mettre en oeuvre de façon concrète...

Mais, une fois de plus, la matière grise demeure en Région parisienne ou met les voiles vers la Bretagne et les Normands restent les mains dans le cambouis

ENSM

Ndlr: Ecole Nationale Supérieure Maritime,  on dira que Ouest-France a le mal de mer...

On est vraiment envahi par les sigles et accros aux acronymes depuis que nous Savons Nager Comme Fernandel  (notamment en Normandie...)