L'Etoile de Normandie vient de l'apprendre et s'en réjouit!

Jeudi 7 février 2013, pour la première fois, nos amis géographes universitaires normands auteurs collectifs de l'excellent livre diagnostic "la Normandie en Débat" seront invités à présenter leurs réflexions et analyses sur l'avenir de la Normandie ("coopérer ou s'effacer", fusion normande indispensable pour envisager l'avenir) devant la commission "prospective" du Conseil Economique Social et Environnemental de Haute-Normandie (CESER HN) qui siégera en séance élargie (mais à huis-clos) pour les entendre.

Armand Frémont, François Gay, Madeleine Brocard, Yves Guermond et Bruno Lecoquierre sont annoncés à Rouen: nous leur souhaitons, d'ores et déjà, bon courage même si une partie du CESER HN a compris que la stratégie autiste de l'actuelle majorité du Conseil Régional Haut-normand dès qu'il s'agit de Normandie, était une impasse intenable. Car le débat et les initiatives qui intègrent l'évidence normande pour penser l'avenir de notre région se généralisent: le flot monte et la Caserne Jeanne d'Arc n'est certainement pas l'Arche de Noë.

Nier l'existence d'une réalité que l'on refuse ou que l'on déteste est une attitude puérile qui ne devrait pas avoir place chez des responsables élus en charge de l'avenir d'un territoire!

Le collectif des douze géographes universitaires normands a été reçu à Caen en janvier dernier par Laurent Beauvais, président de région en Normandie pour un tour d'horizon approfondi des dossiers normands...

Informé de cette initiative prise par le CESER HN, Alain Le Vern aurait répliqué: "Ces géographes ? Qu'est ce que j'en ai à foutre!"