Ce midi sur I -Télé, dans un reportage en direct de la salle  du Centre Interministériel de Crise en sous-sol du ministère de l'Intérieur, place Beauvau à Paris, on voyait Manuel Vals droit comme un "i" devant son écran aux côtés de Jean-Marc Ayraut notre Premier ministre, héros d'une guerre à mener contre les flocons (car au Mali, c'est d'une autre neige dont il s'agit...) .

Tout autour de la grande table ronde en formica brillante des lumières bleutées tombant des écrans d'ordinateurs, des militaires gradés aux képis tombés à gauche ou à droite des tapis à souris et loin, devant, sur un immense panneau réfléchissant...

LA NORMANDIE en rouge, en jaune ou en vert, réunifiée dans le blizzard hivernal comme un fantôme réveillant brutalement son évidence à 8 jours du printemps...

En voyant cette image furtive sinon suréaliste, on a aussitôt envie de persiffler:

S'il y a une panne du générateur d'électricité d'origine nucléaire dans les sous-sols du Ministère, pour sûr, les congères normands ne vont pas fondre de si tôt car les c... gèrent!

En effet! à l'heure de la publication de ce billet d'humeur il y avait encore près de 500 automobilistes toujours prisonniers de leurs véhicules sur la RN 13 entre Carentan et Cherbourg et hier soir près de 44 000 foyers normands sans électricité dans l'une des régions de France les plus équipées en centrales nucléaires...

Allez donc comprendre pourquoi!

A Caen les congères... aussi!

Des congères donc: jusqu'à 1 mètre dans les rues du centre ville de Caen, deux mètres dans le Nord-Cotentin et des chutes de neige qui devraient se poursuivre jusqu'à ce soir mardi 12 mars avant une nuit claire qui s'annonce glaciale avec chute des températures à - 7°C: aujourd'hui le blizzard, demain la patinoire générale tant en Haute qu'en Basse Normandie: la neige ignore des frontières plus que jamais absurdes !

France 3 Basse-Normandie sur son site Internet en convenait d'ailleurs, implicitement, hier: "abondantes chutes de neige sur TOUTE la Normandie"

La Normandie est donc rouge vigilante (notamment le Calvados jusqu'au mercredi 13 mars dans la soirée)