Cinq départements, deux régions, trois grandes agglomérations urbaines, deux pôles métropolitains, des centaines d'intercommunalités, autant de cantons, des dizaines de syndicats mixtes ou autres EPCI (Etablissements Publics de Coopération Intercommunale), agences de ceci ou de cela...  Même chez les amateurs goinfres de pâtisseries politico-administratives que sont nos élus, l'écoeurement est proche...

En témoigne le coup de gueule de cet élu de l'Eure vu sur le site de France3 Haute-Normandie:

http://haute-normandie.france3.fr/2013/03/21/un-elu-de-l-eure-denonce-le-cout-des-doublons-administratifs-220841.html

Un élu de l’Eure dénonce le coût des doublons administratifs

Faire des économies en supprimant la  "juxtaposition des structures parallèles"  telle est la bataille du maire de Bourgthéroulde-Infreville

  • Par Richard Plumet
  • Publié le 21/03/2013 | 18:54, mis à jour le 21/03/2013 | 18:58
© France 3 Haute-Normandie
© France 3 Haute-Normandie

Frais de fonctionnement et indemnités

Elu PS du département de l’Eure,  Bruno Questel lance une croisade contre les doublons entre communautés de communes et syndicats intercommunaux. Selon lui il y a trop de compétences identiques confiées à des structures différentes.
Ce maire veut donc supprimer des couches dans le "mille-feuille administratif"  afin de réaliser des économies sur les indemnités des élus et les frais de fonctionnement.

Commentaire de Florestan:
On a envie de rappeler à ce maire impertinent qu'il y a aussi un conseil régional de trop en Normandie et qu'un récent rapport de l'OCDE évaluant les médiocres performances de compétitivité de la France préconise de faire de sérieuses économies dans l'organisation administrative et politique de notre pays, notamment en supprimant les départements...
Solution choisie avec courage par les élus alsaciens...
On se rappelera aussi du récent livre du député PS de l'Aisne René Dosière qui estime à 15 MILLIARDS les économies possibles si l'on réformait vraiment le "mille-feuilles" politico-administratif (réforme ou suppression des départements, fusions régionales, mutualisation véritable à l'échelle intercommunale, fusions communales...)
Les vraies économies sont là: le gouvernement ne trouvera plus grand chose en faisant les poches des classes moyennes!