Dans la rubrique déjà bien fournie de "l'hôpital qui se fout de la charité", la dernière contribution de l'inénarrable Alain Le Vern, satrape demi-régional bien connu. Dans Ouest France (édition caennaise des 13/14 avril 2013) on trouvera ceci:

Le Vern schizophrène

C'est pourtant pour ces mêmes raisons qu'un certain nombre de gens, de plus en plus nombreux, ne s'embarrassent plus desdits "découpages administratifs" pour ne considérer que l'évidence normande dictée par la réalité des projets...

Alain LE VERN, toujours autant opposé à l'idée d'unité normande, devient schizophrène... pas de doute!