L'Etoile de Normandie a déjà salué l'initiative lancée par Antoine Rufenacht, ancien député-maire du Havre, ancien Haut-commissaire à l'Axe Seine et actuel président de l'association des élus de l'Estuaire, de construire le plus grand pôle métropolitain de France par le nombre de communes et de communautés de communes concernées et qui, biensûr, est le seul à enjamber deux régions administratives et trois départements: craignant l'obsolescence territoriale, certains "grands" élus ont grogné et grognent encore face à cette initiative qui jette enfin un premier pont d'unification administrative et politique sur l'estuaire normand de la Seine en attendant l'unité normande elle-même...

Les contours définitifs de ce pôle métropolitain de l'Estuaire seront connus en juillet prochain: en l'état du projet, le pôle s'étend de Trouville et Saint-Pierre sur Dives à l'Ouest et au Sud à Fécamp, Bolbec et Lillebonne au Nord et à l'Est: il vient mordre à l'Ouest sur l'autre pôle métropolitain normand constitué autour de l'agglomération de Rouen associée à Louviers et Elbeuf...

Pour conforter la puissante cohérence de cet ensemble qui invite à redécouvrir l'histoire véritable de la géographie normande (Le Pays d'Auge est un pays authentiquement "haut-normand"), la future Chambre de Commerce et d'Industrie Territoriale de l'Estuaire, composante de la future CRCI de Normandie, épousera les contours de ce pôle métropolitain de l'Estuaire...

A lire donc cet article paru récemment sur le site de France 3 Haute-Normandie (rédaction de la "Baie de Seine"):

http://haute-normandie.france3.fr/2013/05/16/un-pole-metropolitain-de-l-estuaire-sur-les-deux-normandie-est-en-projet-252747.html

 

 

Baie de Seine

Un pôle métropolitain de l'estuaire sur les deux Normandie est en projet

Ce pôle serait une sorte de méga agglomération autour de l'estuaire de la Seine et à cheval sur la Haute et la Basse Normandie.

  • Par Carole Belingard
  • Publié le 16/05/2013 | 18:10, mis à jour le 16/05/2013 | 18:41
© Pierre Lesage /Creative Commons
© Pierre Lesage /Creative Commons

La première vocation de ce pôle métropolitain serait le développement économique de secteurs en Haute et en Basse Normandie. L'idée est de dépasser les frontières administratives  trop contraignantes et de créer une véritable cohérence géographique autour d'intérêts communs. Ce pôle comprendrait les pays du Havre, de Caux,  de la pointe de Caux, de l'estuaire, des hautes falaises, de la vallée de la Seine, de la Risle Estuaire et enfin du pays d'Auge. Ce tracé n'est bien sûr pas définitif. Le grand port maritime du Havre serait la locomotive de ce pôle, qui aurait pourrait travailler sur les transports, le développement économique, l'écologie industrielle, l'éducation, la santé et le tourisme.

Les précisions avec Jean-Luc Drouin


Commentaires de Florestan:

 

Ce pôle métropolitain, c'est l'évidence normande en action: sur l'Estuaire il eut été assez débile de continuer plus longtemps à bouder BOUDIN ! La suite de l'opération? trois évidences encore:

1) Caen la Mer ne peut pas ignorer le pôle métropolitain de l'Estuaire: à terme ce pôle ira du Havre à Caen

2) Il ne peut y avoir durablement deux pôles métropolitains en Normandie: celui de l'Estuaire et celui de Rouen

3) Rouen vient d'obtenir le statut de "métropole régionale" mais pour qu'elle en soit vraiment une il lui faudra s'appuyer sur un vrai pôle métropolitain: celui qui va de Caen au Havre et du Havre à Rouen...


CQFD!