Alors que Philippe DURON, le député-maire socialiste de Caen et président de la Commission nationale "Mobilités 21" qui doit rendre son rapport définitif le 15 juin prochain sur l'avenir des infrastructures de transports en France, recevait à Caen le socialiste François Hollande, président de la République en compagnie de Laurent Beauvais, président de région socialiste en Normandie et de Bernard Cazeneuve, ministre socialiste du Budget et ancien député-maire socialiste de Cherbourg... Alors que les trois présidents socialistes des régions administratives concernées par l'Axe Seine préparent une conférence commune où il sera question du projet de Ligne Nouvelle Paris Normandie, ce vendredi 17 mai...

Alain Le Vern président socialiste de la HOT Normandie a causé dans le poste et avec la conviction d'un apôtre ayant reçu le "Paraclet", cet Alain Le Vern a clamé la VERITE  (quitte à n'être pas très solidaire avec d'autres socialistes)

OYEZ ! OYEZ ! BRAVES PIGEONS, VEAUX, VACHES, MOUTONS, BOURINS de NORMANDIE... Pour votre "Tue-vaque" moyen-rapide, faudra attendre 2025 SINON 2030...

J'ai réglé les moindres détails de l'affaire avec mes potes de Réseau Ferré de France...

Stupéfiant!

A lire ci-après...

http://haute-normandie.france3.fr/2013/05/17/train-rapide-entre-paris-et-la-normandie-enfin-du-nouveau-253445.htm

Train rapide entre Paris et la Normandie : enfin du nouveau !

 

Alain Le Vern avait le sourire ce vendredi (17 mai) : le président de la région Haute-Normandie annonçait qu’un premier accord a été trouvé entre l’Etat, les collectivités et RFF pour le tracé de la Ligne Nouvelle Paris Normandie

  • Par Richard Plumet
  • Publié le 17/05/2013 | 20:17, mis à jour le 17/05/2013 | 23:26
lnpn.jpg

 

Deux lignes nouvelles

Relier Paris à la Normandie par une ligne de chemin de fer rapide : le projet était annoncé et débattu depuis des mois (dès le colloque Axe Seine au Havre le 4 mai 2010) Ce vendredi 17 mai, une étape décisive a été franchie avec l’annonce par Alain Le Vern (le président de la région Haute-Normandie) qu’un accord venait d’être -enfin-  défini entre l’Etat, les collectivités locales et territoriales et Réseau Ferré de France.
Deux lignes nouvelles sont tracées, l’une entre Paris et Evreux (avec la traversée rapide du Mantois), l’autre entre Rouen et Yvetot (avec une nouvelle gare à Rouen et un tunnel sous la Seine).  En soulignant l’ambition collective qu’il porte, Alain Le Vern a rappelé "le défi" que représentait le  mode de financement  de ce grand projet, puisqu’il associe les trois partenaires (collectivités, RFF et Etat). 


Prioritaire, la première phase de travaux  se ferait (d’ici à 2025) sur 140 kilomètres au départ de Paris (avec la traversée du Mantois) et est estimée à 6 milliards d’euros avec un gain de 30 minutes sur le temps de parcours.


L’ensemble du tracé  est prévu d’ici 2030  pour un montant global de 11 milliards d’euros.

Reste à convaincre la commission chargée de fixer les priorités en matières de transports publics  nationaux présidée par le Bas-Normand Philippe Duron (le député-maire  socilaliste de Caen)...

 


Pour en savoir plus sur le phasage du projet proposé par la note de cadrage de RFF, voir le communiqué de presse du Conseil régional de Basse-Normandie suite à la réunion des exécutifs régionaux du 13 mai dernier:

http://www.cr-basse-normandie.fr/index.php/la-region/la-region-communique/communiques-de-presse/3959-la-ligne-nouvelle-paris-normandie-et-l-axe-paris-seine-normandie-a-l-ordre-du-jour-de-la-conference-des-executifs


Commentaires de Florestan:

1) Avec Le Vern on sait à quoi s'en tenir c'est un vrai C.. !! Car il ne facilite pas la tâche de son collègue socialiste Philippe Duron, président de ladite commission et qui a forcément demandé les derniers arbitrages sur le dossier à François Hollande présent lui -même dans sa ville de Caen... ce même vendredi 17 mai: que cherche donc à faire Le Vern si ce n'est à tirer la couverture à lui au risque de montrer à tous qu'il a une paire de chaussettes trouées!

2) On aura du mal à comprendre ici la présence de Gérard Lissot, celui qui a tant mouillé sa chemise pour la LNPN, à cette conférence de presse pour cautionner le Matamore de la Hot Normandie: la créature ne s'est donc pas tant que cela libérée de son... créateur! Dans la video il nous dit, en fait, qu'en Normandie on a l'habitude de patienter...

2) Le journaliste de France 3 Haute-Normandie, n'est pas mal non plus dans le genre ... Richard Plumet porte bien son blaze!