"Retour à Yvetot", tel est le titre du dernier récit d'Annie ERNAUX notre normande écorchée vive préférée et reconnue désormais comme l'un de nos grands écrivains contemporains parce qu'Annie ERNAUX raconte l'universel quand elle parle, une fois de plus, du mépris, de l'humiliation, de la honte, de la haine, entre les classes sociales. Retour à Yvetot donc... On pourrait dire enfin: l'ancienne petite fille des cafetiers sur la place du bourg qui s'est farcie les fils et filles de bourgeois au lycée de Rouen et à Paris, l'agrégée de lettres brillante devenue écrivaine est revenue. Non pas qu'elle ne soit jamais revenue dans son pays de Caux natal, car il faut bien que les tombes des parents et d'une soeur morte trop tôt soient propres et fleuries...  Avec ce livre, il s'agit du vrai retour d'Annie ERNAUX qui ne pourra qu'interpeller et apaiser les lecteurs d'Annie ERNAUX qui habitent à Yvetot, dans le Pays de Caux, en Normandie...

Quand on habite dans l'ombre portée dominatrice d'une mégalopole de 11 millions d'habitants, quand on se sent "plouc" face à l'aisance verbale, face à la condescendance de classe, face à l'évidence qui domine venue de Paris, on fait quoi? Comment résister?

Avec ce "Retour à Yvetot", ceux et celles qui comme nous, sur l'Etoile de Normandie sommes conscients d'avoir à mener un combat culturel pour la dignité d'être ici tels que nous sommes en Normandie, doivent savoir qu'avec ce texte d'Annie Ernaux, nous avons enfin l'équivalent du "cahier du retour au pays natal" écrit par Aimé Césaire qui a mené le combat culturel contre le racisme et le colonialisme (la "négritude")...

Annie Ernaux et Aimé Césaire: le même combat...

Annie ERNAUX  a donc peut-être écrit le texte pour nous permettre de revendiquer la "Normanditude"


Ci après un lien vers le site 76 actu avec un entretien avec Annie Ernaux:

http://www.76actu.fr/interview-le-retour-a-yvetot-dannie-ernaux_36885/

"Retour à Yvetot", éditions Mauconduit, 78 p. 9 euros

 


Ce nouveau récit d'Annie ERNAUX est pour nous l'occasion de signaler à nos lecteurs l'existence du festival littéraire "TERRES de PAROLES" qui s'est tenu pour la seconde fois du 24 mai au 2 juin 2013... 

Hélas, l'info est un peu périmée mais il faut dire que par rapport à la première édition de 2012, on a l'impression que les collectivités territoriales de Hot Normandy ont mis plus d'un ris dans la voilure en terme de diffusion et de communication...  Dans une demie Normandie comme dans l'autre, il n'y a que des demi-budgets surtout en période de crise!


http://www.plume-mag.com/agenda/festival-terres-de-paroles-0

 

Lectures et rencontres littéraires en Normandie

La 2ème édition du festival Terres de Paroles aura lieu du 24 mai au 2 juin prochain. Initié en 2012 par l’établissement public de coopération culturelle Arts 276, également organisateur du festival Automne en Normandie, Terres de Paroles met à l’honneur la littérature contemporaine.

Le festival accueillera une quarantaine d’écrivains qui ont marqué la saison littéraire. Aux côtés de Patrick Deville, Mathieu Riboulet, Julia Deck, Alice Zeniter, Emmanuèle Bernheim, Paul Andreu, Marie Nimier, cette édition convie également quelques grands écrivains étrangers : Aharon Appelfeld (dont ce sera la seule présence à une manifestation littéraire en France cette année), Gila Lustiger, Khaled Al-Khamissi ou encore Percival Everett. Denis Podalydès, Irène Jacob, Robin Renucci, Laurent Poitrenaux, Pierre Martot et bien d’autres comédiens ont accepté de prêter leur voix à ces textes et honoreront le festival de leur présence.

Cette édition invite également le public à (re)découvrir quelques grands textes de la littérature classique.

Au programme, plus d’une cinquantaine de lectures structurées en parcours thématiques (parmi lesquels : récits d’Orient, sexe et littérature, histoires de familles, histoires de couples, quêtes et enquêtes…) et un cycle de lectures sur le thème de l’eau, en partenariat avec le festival Normandie Impressionniste.

Terres de Paroles se déroulera sur l’ensemble de la région Haute-Normandie, principalement dans les sites de charme de la campagne normande. Cette année, le festival privilégie trois zones géographiques : les environs d’Etretat, Jumièges et les boucles de la Seine ainsi que le Bec-Hellouin et la vallée de la Risle.

Les librairies et bibliothèques de la région seront partenaires du festival et accueilleront des rencontres avec les auteurs invités. Aux côtés des différentes actions de sensibilisation menées en amont du festival auprès des publics scolaires et universitaires, Terres de Paroles invite également l’ensemble du public à des ateliers de lecture à voix haute durant les deux week-ends du festival. Proposés en partenariat avec les Tréteaux de France, ces ateliers permettront à chacun de sélectionner un texte parmi les œuvres présentées au festival et de les lire à voix haute, sous la direction d’un comédien.