20 juin 2013

Sans intérêt ou presque... Ils veulent un "gentilé"

Le fétichisme de circonscription se répand en débauche de logos, de chartes graphiques, de papier à lettre à entête, de sites internet, de propagande bourre boîtes aux lettres, de frais de bouche, d'événementiels, de colloques, de rapports à caler les armoires, de gratins et sauteries avec cartes de visite, blackberry gazouillant dans les ficus, de verres, pots, "vins d'honneur" et autres "apéritifs dînatoires", de traiteurs pour "grands sires", d'expos d'art con-temporain, de voitures de fonction, d'hôtels pour abriter les assemblées... [Lire la suite]