Sur l'Etoile de Normandie, nous le disons déjà depuis longtemps:

l'évidence normande, notamment sur le terrain économique, social et industriel fait plus que montrer le bout de la truffe... Les chats montrent désormais leurs griffes et les chiens de garde du statu quo politico-administratif de la division débile de l'évidence normande en deux demi-régions peuvent toujours aboyer, ils sont d'ores et déjà ringardisés!

La perspective prochaine (2016) de l'émergence de la 6ème région économique de France avec la future chambre régionale de commerce et d'industrie normande (CRCI) commence à modifier, enfin!, la façon de présenter la région, ses potentiels, ses performances, ses forces et ses faiblesses, à des acteurs normands qui reprennent confiance en eux et qui ont intégré dans le quotidien professionnel, tous les avantages de l'évidence normande: les fédérations et associations professionnelles sont de plus en plus organisées à l'échelle normande...

Sur le sujet très stratégique du "reflet" c'est à dire de la connaissance des forces normandes par les acteurs normands, on ne dira jamais assez le mal qu'a fait la division normande depuis 30 ans environ avec une zone Ouest sous domination Ouest-France pilotée depuis Rennes et une zone Est mollement pilotée par Paris Normandie ancien grand quotidien régional normand mais devenu feuille locale rouennaise...

La Basse-Normandie ignore la Haute-Normandie et réciproquement: cette double ignorance produit un déclin normand multiplié par deux!

La division de l'espace vécu normand (Armand Frémont) a failli le détruire et la réorganisation consternante de FR3 Normandie qui avait réussi dans les années 1990 une présentation authentiquement normande de la Normandie pour les télespectateurs normands, contribue hélas à entretenir ce triste état de fait: FR3 Haute Normandie ignore à nouveau FR3 Basse Normandie pour une TV qui n'a de régionale plus que le nom car désormais c'est Paris Lille ou Rennes qui décident de ce que les télespectateurs normands ont le droit de regarder sur leurs écrans...

Mais heureusement avec Internet, il y a d'autres écrans où quasiment 100% de l'information normande est présentée de façon 100% normande: le groupe de presse indépendant Leclerc (Tendance Ouest-La Manche Libre) y contribue d'ailleurs beaucoup depuis peu...

L'accélération du mouvement fusionnel normand sur le terrain fait que de plus en plus d'acteurs socio-économiques normands ont besoin d'une information normande que les cadres médiatiques institutionnels enkystés dans la division entre Haute et Basse Normandie sont encore incapables de donner... Mais c'est en train de changer:

Depuis peu l'ORECO (Observatoire régional de la Compétitivité) publie des fiches 100% normandes sur l'état du tissu économique et industriel de toute la Normandie, des portails d'infos sur Internet sont entièrement dédiés aux infos économiques et stratégiques normandes (par ex: Drakkar online) et depuis plus de 20 ans les éditions rouennaises PTC publient chaque année un guide économique de la Normandie qui est très demandé par tous!

Ainsi, une présentation strictement Bas ou Haut normande de la conjoncture économique et sociale de notre région, ou pire, des analyses prospectives pour l'avenir uniquement Bas ou Haut normand c'est devenu tout simplement ringard voire... stupide!

C'est pourquoi, pour la première fois, les services de l'Etat, en l'occurrence les deux préfectures régionales normandes, s'associent à l'ORECO et au GIP CCI Normandie pour proposer un "panorama économique de la Normandie en chiffres et en cartes" qui paraîtra chaque année...

Pour télécharger cette brochure très instructive sur l'état réel de la Normandie réelle:

http://www.sie-hn.fr/ccir-hn/Territoires/Haute-Normandie/Le-Panorama-Economique

 

Alors on se posera une question impertinente tout de même!

MAIS QU'EST-CE QU'ILS

 

BOUINENT

 

A L'INSEE?

 

Soleils borgnes

La météo économique et sociale normande vue par Ouest-France:

la même illusion d'optique entraperçue par d'autres borgnes du côté de l'INSEE