26 juillet 2013

LACTALIS: Lait en ébullition dans l'ORNE

Le lait de Lactalis étant une boisson à consommer avec modération, nous l'avons appris récemment ici à nos dépens, nous ne ferons pas plus de commentaires!

A lire sur le site de Ouest-France entreprises (un site très, très... subversif!):

http://www.entreprises.ouest-france.fr/article/orne-61-prix-lait-plainte-contre-lactalis-21-07-2013-104971

Orne (61). Prix du lait : une plainte contre Lactalis

Hier, trente-cinq producteurs de lait ont porté plainte dans les gendarmeries de Flers et de Sées (61).

« Nous portons plainte contre Lactalis », explique Anne-Marie Denis, présidente de la Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA), devant la gendarmerie de Flers, vendredi en fin de matinée. Une vingtaine de producteurs laitiers affiliés à la FDSEA et aux jeunes agriculteurs (JA) sont venus l'accompagner. Au même moment, Guillaume Larchevêque mène une délégation de quinze personnes devant la gendarmerie de Sées.

Pétition

Cette action départementale vise à dénoncer la politique du prix du lait du transformateur. Un peu plus tôt, les agriculteurs ont tagué « voleur » sur des camions Lactalis. « Cela fait des mois que nous essayons de fixer un prix du lait suffisant pour nous rémunérer, poursuit Anne-Marie Denis. Lactalis s'était engagé, au début du mois, à tenir compte des prix du marché. Or le groupe continue de mener une politique de prix annuel, sans considérer la conjoncture actuelle. »

Les agriculteurs estiment donc être floués par le transformateur de lait. « Le prix des produits Lactalis a augmenté, mais il n'y a aucune répercussion pour nous, annonce Guillaume Larchevêque. Nous voulons informer le grand public qu'en achetant du camembert Président ou du lait Lactel, il contribue à engraisser un voleur. » Les producteurs estiment perdre en moyenne 25 € par 1 000 litres de lait.

Le groupe Lactalis concerne 1 000 producteurs dans l'Orne. Cette action marque le début d'une autre : une pétition circule dans les grandes surfaces, les marchés, les événements du week-end, sur les réseaux sociaux et Internet.

Anne-Emmanuelle LAMBERT et Marion MICHEL


Commentaire de Florestan:

Est-ce qu'un célèbre avocat parisien va pouvoir faire fermer le site internet de Ouest-France?

Ci- après un reportage de France 3 BN sur une action des jeunes agriculteurs dans un supermarché de Flers

Une action des producteurs de lait dans les supermarchés

Opération étiquetage dans plusieurs grandes surfaces pour dénoncer la non répercussion de la hausse du cours du lait sur son prix d'achat

  • Par Christophe Meunier
  • Publié le 26/07/2013 | 12:22, mis à jour le 26/07/2013 | 17:19
Opération étiquetage pour ces producteurs laitiers ce vendredi matin dans une grande surface à Flers
Opération étiquetage pour ces producteurs laitiers ce vendredi matin dans une grande surface à Flers
L'histoire des relations entre le géant du lait Lactalis et les producteurs est loin d'être un long fleuve tranquille. A l'initiative de la FNSEA et des Jeunes Agriculteurs, plusieurs d'entre eux se sont donnés rendez-vous ce vendredi dans des grandes surface de la région, notamment à Argentan, Alençon ou Flers. Direction le rayon des produits laitiers pour apposer des autocollants sur les produits commercialisés par le géant laitier.  "Ce transformateur ne veut pas payer ses producteurs à sa juste valeur", expliquait ce matin David Béchet de la FDSEA, "On a des indicateurs aujourd'hui qui doivent être respectés et Lactalis ne le fait pas, on va donc expliquer aux consommateurs qu'une entreprise comme ça se doit de payer ses producteurs". Pour ces producteurs laitiers, la hausse du cours du lait n'est pas répercutée sur les prix d'achat.

Reportage de  Patrick Mertz et Charles Bézard (en cliquant sur le lien ci-dessous):

http://basse-normandie.france3.fr/2013/07/26/une-action-des-producteurs-de-lait-dans-les-supermarches-293697.html

Posté par : Collectif BEN à - - Commentaires [5] - Permalien [#]
Tags : , ,


Commentaires sur LACTALIS: Lait en ébullition dans l'ORNE

  • Je suis très content que les producteurs laitiers Normands dépose plaintes contre le contrefacteur de faux camemberts et j'espère qu'ils obtiendront gains de cause. D'après la loi francaise les contrefaçons sont des manque à gagner pour les vraies fabricants et que les contrefacteurs s'enrichisse sur le dos des autres. Sa serait bien si les producteurs laitiers Normands pouvait s'unir pour créé une société comme Isigny Sainte Mère ou Elle et Vire ou bien d'autre sociétés laitières Normandes !!

    Posté par jeanpierre95300, 26 juillet 2013 à 18:00 | | Répondre
  • L'image auprès du consommateur : le seul moyen pour faire céder le géant industriel laitier et l'obliger à payer aux paysans le lait à sa valeur réelle.
    L'on m'a transmis cette pétition pour la signer , faites comme moi !
    Pétition "L'élevage mis à prix" : http://wwwpetitionpublique.fr/?pi=P2013N42651

    Posté par Soline, 30 juillet 2013 à 08:06 | | Répondre
  • Merci Soline pour avoir mis ici en ligne ce lien pour soutenir nos éleveurs laitiers: l'Etoile de Normandie suit de près ce dossier mais avec prudence désormais puisque le géant en question a voulu récemment nous faire taire!

    Posté par Collectif BEN, 30 juillet 2013 à 10:36 | | Répondre
  • Les industriels et les grandes surfaces prenne les agriculteurs pour des esclaves, il faut faire cessez cela !! Moi j'ai signer la pétition et j'espère qu'il aura beaucoup plus de gens qui la signeront...

    Posté par jeanpierre95300, 30 juillet 2013 à 14:55 | | Répondre
  • Une fois j'avais acheter un soit disant camembert de campagne de la marque président pour y gouter et ben je n'en rachèterai plus jamais car c'est pas bon du tout je dirait même que c'est dégoutant !!

    Posté par jeanpierre95300, 31 juillet 2013 à 16:22 | | Répondre
Nouveau commentaire