Florestan a décidé de prendre quelques semaines de vacances bien méritées! La rédaction de l'Etoile de Normandie s'animera donc pour la rentrée de septembre prochain. Michel assurant la modération pendant l'été, vous pourrez, néanmoins,  toujours poster vos commentaires sur les billets déjà en ligne ou contacter le collectif "Bienvenue en Normandie" à l'adresse suivante:

bienvenorm@yahoo.fr


chateau normand 1

chateau normand 2

chateau normand 5

chateau normand 6

Baie de Granville (Manche) le 4 août 2013: sur la plage de Kairon, un château normand...


Ce qui attend les militants de l'unité normande pour la rentrée de septembre et la fin de l'année, jusqu'en 2014:

  • La mise en route effective du pôle métropolitain de l'Estuaire associant l'agglomération du Havre à celle de Fécamp mais aussi le Pays d'Auge (Deauville- Trouville, Lisieux, Saint-Pierre-sur-Dives, Mézidon-Canon): on attend encore la décision de Honfleur et de Pont-l'Evêque pour fixer le périmètre du futur pôle sachant, qu'à terme, (après les prochaines élections municipales) l'agglomération de Caen devrait rentrer dans le pôle métropolitain de l'Estuaire.
  • Le vote définitif du second volet de l'acte III de la décentralisation avec la création des métropoles: en Normandie, l'agglo de Rouen est la seule concernée. La fin du processus est prévue pour 2014 date à laquelle on devrait savoir si la future métropole régionale normande du Grand Rouen, absorbera ou non les compétences du département de la Seine-Maritime sur son territoire (comme pour le Grand Lyon et pour l'ex département du Rhône). On sait que Laurent Fabius pilote ce dossier à distance et qu'il souhaite aller jusqu'au bout de ce processus qui ne manquera pas de bouleverser la géopolitique haut-normande (une trop petite région pour une métropole régionale): le dossier politico-institutionnel normand pourrait donc s'ouvrir à nouveau, dès lors que l'encombrant Alain Le Vern en 2015 (prochaines élections régionales) ou en 2017 (loi sur le non-cumul des mandats et des exécutifs) aura pu dégager du paysage de la "grande région"...
  • Caen devrait accueillir en novembre prochain le dernier colloque "AXE SEINE" sur le thème de l'université et de la recherche scientifique: ce sera l'occasion pour la nouvelle Communauté Universitaire d'Etablissements de Normandie (qui remplace le PRES et qui va accueillir de nouveaux membres) d'affirmer clairement sa présence et son évidence à l'échelle de la "grande région", expression utilisée par certains responsables politiques mesquins qui ont, décidement, trop peur d'un costume normand trop grand pour eux!
  • Les "Rencontres Normandie Demain" organisées par Ouest-France et la MRSH de l'Université de Caen dans le but de présenter les acteurs régionaux qui préparent l'avenir à l'échelle de toute la Normandie auront lieu à Caen le 8 octobre 2013: ce sera l'occasion de faire le point sur cette Normandie concrètement déjà "réunifiée" qui existe de plus en plus indépendamment de ce qu'une classe politique régionale toujours aussi divisée peut dire ou faire...
  • A venir: la préparation du premier véritable Contrat de Plan Etat Inter-régional dans le cadre de l'Axe Seine. Dans ce cadre les deux conseils régionaux normands (pourtant du même bord politique...) vont devoir enfin coopérer de façon structurelle! Sinon, pas d'argent de l'Etat: l'enjeu est considérable puisqu'il s'agit de construire le financement de la partie normande de la future LNPN en aval de Mantes la Jolie.
  • A suivre: l'ouverture prochaine de la ligne maritime de porte-conteneurs entre le port du Havre et celui de Caen-Ouistréham suspendue à un choc de simplification à venir de l'inextricable réglementation qui sévit sur la navigation dans l'estuaire de la Seine... Cette ligne nous permettrait d'éviter jusqu'à 80 000 camions annuels entre Le Havre et Caen et contribuerait à l'indispensable nécessité de construire un véritable réseau des ports normands face à la concurrence des grands ports de la rangée Nord-européenne.
  • A suivre: les conclusions du Débat Public sur les éoliennes marines au large de Courseulles et Fécamp avec un rapport de synthèse de la commission particulière du Débat Public attendu pour fin octobre 2013. Sans avoir à mettre en cause la pertinence des éoliennes marines pour faire de la Normandie la région française leader en matière d'énergies marines nouvelles, il faudra voir comment on pourrait, au maximum, préserver les paysages marins de ces deux sites d'intérêt patrimonial majeur (co-visibilités avec les plages du débarquement ou la côte d'albâtre des hautes falaises avec Etretat, notamment) et comment les activités de pêche pourraient être conservées voire optimisées grâce à ces deux fermes d'éoliennes marines (installation de récifs artificiels pour abriter les poissons au pied des éoliennes).
  • A l'automne aussi: le bilan de la seconde édition du festival "Normandie Impressionniste" qui avait pris l'eau pour thème en 2013. Il faut espérer que la fréquentation aura pu dépasser celle de la première édition pour faire taire un certain nombre de détracteurs inutiles à l'avenir même de notre région! L'identité normande c'est d'abord un exercice de contemplation intellectuelle et esthétique et un ensemble de valeurs pour un savoir être ou un savoir-vivre... Chose difficile à comprendre pour quelques muffles ou butors qui ne veulent pas entendre parler de l'identité normande qui n'a pourtant rien à voir avec un quelconque folklore poussiéreux, légendaire ou mythique!
  • A suivre: le printemps 2014 et les élections municipales en Normandie... Espérons le maintien de Philippe Duron et d'Edouard Philippe au Havre pour construire un vrai pôle métropolitain sur l'Estuaire. A Rouen: faut-il que le vrai capitaine d'une vraie métropole régionale soit toujours à l'extérieur de son navire? ... Le modèle "métropole téléguidée depuis Paris" n'existe pas! A Dieppe: le parti socialiste a sombré dans le port au pied du pont Colbert. Souhaitons donc le maintien de Sébastien Jumel (PCF) qui aimerait que la ville et port de Dieppe s'intègrent enfin dans un réseau des ports normands! Mais 2014, ce n'est pas, heureusement! que les élections municipales: les Jeux mondiaux équestres à Caen et ailleurs en Normandie vont faire rayonner notre région dans le Monde entier (tant pis pour les bégueules et tous les médiocres qui vont dauber encore l'évidence normande...) de même que la commémoration solennelle, dernière du genre, du 70ème anniversaire du débarquement de 1944. A Rouen, on espère aussi pour 2014 l'ouverture très attendue du futur Historial Jeanne d'Arc dans le palais archiépiscopal jouxtant la cathédrale...
  • A suivre: le processus de fusion des deux chambres régionales de commerce et d'industrie normandes qui doivent n'en faire qu'une au 1er janvier 2016. Il va falloir déjà digérer le fait que l'on va passer de 13 CCI locales relativement autonomes à 5 CCI territoriales qui seront les antennes locales de la future CRCI (Ouest-Normandie ; Caen; Portes de Normandie; Estuaire; Normandie- Seine-Mer). Il faudra éviter un nouveau clochemerle du siège qui a failli, d'ailleurs, avoir lieu... Alors que Le Havre avait d'abord été choisi, un grand ministre d'Etat est intervenu auprès du préfet de la Seine-Maritime pour que cela ne puisse se faire: d'où la décision de faire ... une tournante entre Caen, Rouen et Le Havre avec station de trois ans dans chaque ville. Bonjour l'efficacité! Espérons que cette solution ne sera que provisoire le temps de passer le tunnel électoral qui s'annonce pour enfin faire avancer un projet essentiel pour l'avenir même de la Normandie: entre les municipales en 2014, les cantonales, les sénatoriales, les européennes ou les régionales en 2015 avant les... présidentielles en 2017, il ne reste que l'année 2016 pour échapper au parasitage politique de l'avenir...  Pauvre Normandie ! Pauvre France!
  • Pour être plus efficace et pour une meilleure protection juridique de nos activités normandes, le collectif citoyen et républicain "Bienvenue en Normandie" va se transformer en association Loi 1901 à la rentrée. L'Etoile de Normandie vous donnera toutes les informations nécessaires...
  • Pour la saison 2013 / 2014 de l'Université Populaire de Caen-Basse-Normandie, nous préparons notre séminaire "Normandie" qui aura pour thème cette année, "la Normandie déjà réunifiée": sur cinq séances et dans le cadre d'un partenariat que nous espérons mener avec les élèves de l'Ecole de Management de Normandie, nous souhaiterions faire témoigner quelques grands acteurs régionaux qui, déjà, vivent et pensent... Normandie, ni haute, ni basse!

En attendant, Florestan vous souhaite d'agréables vacances... en Normandie ou ailleurs!

(Mais cette année, en Normandie, c'est plutôt très agréable avec le soleil au rendez-vous...)