Avec cette belle histoire d'une reconquête industrielle menée, tambour battant par le vibrillonnant "ministre du redressement productif", la célèbre marque de vélo-moteurs "SOLEX" revient de Chine pour se relocaliser en France, à Saint-Lô en Normandie: il s'agira de SOLEX plus silencieux, à savoir des vélos à assistance électrique pour un marché français en plein développement...

 

MADE IN NORMANDY



3000 vélos "Solex" fabriqués à Saint-Lô à partir de janvier 2014

http://basse-normandie.france3.fr/2013/09/05/3000-velos-solex-fabriques-saint-lo-partir-de-janvier-2014-312603.html

 

L'entreprise française Easybike rachète la société Mobiky spécialisée dans la fabrication de vélo électrique. Elle souhaite y relocaliser une partie de la production de vélos sous la marque "Solex". Arnaud Montebourg assiste à cet événement

  • Par Christophe Meunier
  • Publié le 05/09/2013 | 11:57, mis à jour le 05/09/2013 | 15:21
Une photo tweetée par le compte officiel du ministère du redressement productif: le ministre teste un modèle de "Solex" qui sera fabriqué en France © Ministère du redressement productif
© Ministère du redressement productif
Une photo tweetée par le compte officiel du ministère du redressement productif: le ministre teste un modèle de "Solex" qui sera fabriqué en France

Si la société "Solex" a vu le jour en 1905, c'est en 1946 qu'apparaît le célèbre vélo du même nom. Tombée en désuétude au fil des années et des avancées technologiques, la marque est revenue sur le devant de la scène en 2004 avec des vélos à assistance électrique (VAE), des vélos produits en Chine. Le groupe français Easybike, propriétaire de la marque, a annoncé sa volonté de relocaliser une partie de cette production en France. "A partir de janvier, nous fabriquerons 3 000 VAE par an à Saint-Lô, dans un atelier que nous venons de reprendre et qui emploie 8 personnes", a déclaré Grégory Trebaol, président du groupe Easybike au journal Le Monde, "d'ici à 18 mois, nous espérons employer 30 personnes à Saint-Lô, avec une capacité de production de 20 000 à 30 000 vélos électriques par an." 

Cette production française sera effectuée par la société Mobiky basée à Saint-Lô fondée en 2008 et spécialisée dans la fabrication de VAE. Cette société avait elle même procéder à la relocalisation de sa production (au départ réalisée en Chine et Tunisie) dès 2011. Ce jeudi,  elle est rachetée par le groupe Easybike. Arnaud Montebourg, ministre du redressement productif, fait le déplacement au siège d'Easybike au Bourget à cette occasion.