A la ferme du Vastel, du côté de Valognes, on produit certainement le meilleur cidre fermier bio de Normandie... Mais pour la saison 2013 / 2014, hélas il n'y aura pas de cuvée, une bactérie ayant gâtée l'affaire! La ferme du Vastel a donc besoin de votre soutien en attendant les pommes 2014 / 2015 !

 

Retrouvez la ferme du Vastel pour leur donner un coup de main en cliquant ci-après:

http://www.lafermeduvastel.net/


Mais on apprend aussi qu'une nouvelle menace, un champignon cette fois, affecte les pommiers de haute-tige non traités des jardins familiaux et des vergers traditionnels... ATTENTION ! Le Marssonina arrive !

 

http://www.romandie.com/news/n/Une_nouvelle_maladie_fait_perdre_leurs_feuilles_aux_pommiers53200920131125.asp

Une nouvelle maladie fait perdre leurs feuilles aux pommiers

Une nouvelle maladie des pommiers fait des dégâts en Suisse. Apparu il y a trois ans en Suisse orientale, le champignon Marssonina coronoria s'est depuis propagé ailleurs en Suisse allemande. Il provoque la chute prématurée des feuilles sur les arbres qui n'ont pas été traités, a annoncé vendredi la Station de recherche Agroscope.

 

Cette année, de nombreux pommiers non traités dans les jardins familiaux et les prés se dégarnissent déjà fortement à la mi-septembre, alors que les pommiers sains perdent leurs feuilles en novembre seulement.

 

Les arbres malades auront un développement plus faible l'année prochaine et les fruits encore accrochés restent petits et ne mûrissent pas: "Pour le jardinier amateur, c'est décevant, mais pour l'arboriculteur professionnel, c'est une perte de revenu dramatique", explique Andreas Naef, spécialiste des maladies des fruits d'Agroscope.

 

En Asie, la défoliation due à Marssonina coronaria est une des principales affections des pommiers. En Europe centrale, la maladie progresse depuis 2010. Des arbres atteints ont été signalés au nord de l'Italie, au sud de l'Allemagne et en Autriche.

 

Différentes zones contaminées

 

En Suisse, le champignon a été détecté pour la première fois il y a trois ans dans un verger non traité au bord du lac de Zurich, puis dans la région du lac de Constance. Depuis, il a contaminé différentes zones de Suisse alémanique, dans des vergers biologiques, d'arbres à haute-tige et des jardins familiaux.

 

La situation semble pour l'instant meilleure dans les vergers commerciaux à haute et basse-tige, du fait que les arboriculteurs traitent leurs pommiers avec des fongicides contre d'autres maladies dues à des champignons. Marssonina pourrait ainsi se révéler problématique en production extensive de fruits à cidre sur les arbres à haute-tige, non traités durant l'été.



(ats / 20.09.2013 11h25)