Avec le report sine-die de la mise en oeuvre de l'écotaxe qui expose le gouvernement à débourser 800 millions de pénalités pour la société ECOMOUV' d'ici le 1er janvier 2014, il faut bien se dire que la fameuse Agence de Financement des Infrastructures de Transports Français, présidée depuis octobre 2012 par un certain Philippe DURON, député-maire PS de Caen, n'a plus un sou vaillant pour financer quoique ce soit pour l'avenir des transports en France... Les autoroutes entièrement privatisées depuis 2005 génèrent depuis un pactole de 40 milliards et l'Etat s'est lié les mains: d'où l'écotaxe qui devait rapporter 1,2 milliard et... 20% de commission pour le consortium ECOMOUV' contrôlé à 70% par une société d'autoroutes italienne.

Il fallait rappeler ce désastreux contexte pour vous annoncer la "bonne nouvelle" suivante:

Le gouvernement relance le calendrier de la Ligne Nouvelle Paris Normandie avec le choix définitif, d'ici 2016, des fuseaux à présenter à une future enquête d'utilité publique pour faire les premiers travaux de la future LNPN...


 


 

COMMUNIQUE DE PRESSE

  

Frédéric CUVILLIER donne une nouvelle impulsion à la Ligne Nouvelle Paris-Normandie

 

Sur la base des conclusions de la Commission « Mobilité 21 » remises en juillet dernier, le Gouvernement a décidé de réorienter la politique des transports vers la conservation et la modernisation des réseaux existants, tout en poursuivant la réalisation de grands projets dans le cadre d'un programmation crédible et responsable.

 

Les travaux de la Commission ont confirmé l'importance du projet de ligne ferroviaire nouvelle Paris-Normandie pour répondre à la saturation globale de l'axe, recommandant une réalisation séquencée du projet, en traitant de manière prioritaire les sections présentant le plus d'enjeux.

  

Frédéric Cuvillier a donc décidé de poursuivre les études préalables à la déclaration d'utilité publique de la ligne nouvelle Paris-Normandie. La réalisation du projet s'effectuera en deux temps. Dans un premier temps, les études porteront sur trois sections prioritaires:

- Paris-Mantes ;

Mantes-Evreux ;

le nœud de Rouen et la nouvelle traversée de la Seine.

 

Pour Frédéric Cuvillier, « cette ligne souffre aujourd'hui de retards devenus chroniques. Ces difficultés se concentrent aux heures de pointe, ce qui souligne la saturation de l'infrastructure. La ligne nouvelle Paris-Normandie constituera un réel gain de temps pour les voyageurs, une amélioration concrète de la régularité des trains, un progrès pour les trains du quotidien en Ile-de-France, mais également en Basse-Normandie et en Haute-Normandie ».

 

Frédéric Cuvillier a demandé au préfet François Philizot, délégué interministériel au développement de la vallée de la Seine, de présider le comité de pilotage chargé de coordonner ces études qui seront menées par RFF, maître d'ouvrage du projet.

 

Ce comité de pilotage associera à l'Etat et au maître d'ouvrage, comme pour la période précédent le débat public, les régions de Basse-Normandie, de Haute-Normandie et d'Ile-de-France, les départements des Yvelines, des Hauts-de-Seine, du Val d'Oise, de l'Eure, de la Seine-Maritime, du Calvados et de la Manche, les villes de Paris, Rouen, Le Havre, Caen et Cherbourg ainsi que le Syndicat des transports d'Ile-de-France. Des dispositifs d'échanges et d'information seront mis en place afin de permettre l'expression de tous les acteurs des territoires.

 

Les études lancées viseront à préciser des zones de passage préférentielles qui seront examinées selon des critères de performance du projet mais aussi sur les aspects environnementaux ou encore socio-économiques. Au vu de l'ensemble de ces données, le ministre arrêtera, à la fin de l'année 2016, le fuseau de ces trois sections prioritaires, dans lequel sera recherché le tracé de la ligne en vue de la tenue d'une enquête publique.

 

Contact presse :

Service de presse : 01 40 81 77 57

secretariat.presse-transports@developpement-durable.gouv.fr

 

Retrouvez le communiqué de presse en ligne

 



 

A lire aussi, la brève de Ouest-France:

http://www.ouest-france.fr/ligne-nouvelle-paris-normandie-le-ministre-des-transports-se-prononcera-en-2016-1711323

Ligne Paris Normandie. Le ministre des Transports se prononcera en 2016

 

« Le ministre arrêtera, à la fin de l’année 2016, le fuseau des trois sections prioritaires, dans lequel sera recherché le tracé de la ligne en vue de la tenue d’une enquête publique », annonce le ministère. Les trois sections prioritaires de la ligne sont Paris-Mantes, Mantes-Evreux et le nœud de Rouen et la nouvelle traversée de la Seine. Elles ont été choisies par le ministre pour que les études s’y déroulent le plus rapidement. « Les études viseront à préciser des zones de passage préférentielles qui seront examinées selon des critères de performance du projet mais aussi sur des aspects environnementaux ou socio-économiques », précise le ministère.