L'Etoile de Normandie promeut dès ses origines un régionalisme républicain pour que la France poursuive son avenir. Le centralisme autoritaire étatique des Rois de l'ancien régime paradoxalement poursuivi par les révolutionnaires "jacobins" puis par un dictateur d'origne corse, prototype du tyran totalitaire moderne, a fait son temps...  Le centralisme français qui a sauvé par deux fois notre pays au cours du terrible XXe siècle au prix d'immenses sacrifices et de destructions (1914 - 1945), après avoir assuré une exceptionnelle période de croissance et de prospérité (1945 - 1980) est à bout de souffle: la République française doit approfondir sa démocratie et cette démocratie ne peut que s'appuyer sur l'autonomie des acteurs locaux et nationaux de la société civile française...

Pour le dire d'un mot, la France n'est plus un empire...

Mais parmi toutes les traditions politiques françaises quelle serait celle qui pourrait nous apporter désormais le plus pour construire le seul avenir qui compte pour notre pays ( Proposer pour le Monde à partir de l'Europe un modèle de paix et de prospérité durable avec l'environnement basé sur l'épanouissement individuel) ?

La tradition des GIRONDINS, les vrais révolutionnaires des années 1789 - 1793, une tradition brisée et coupée par la violence de "Salut Public" des JACOBINS...

Pour nous souvenir à nouveau des Girondins, la très belle histoire composée en 1847 par Alphonse de Lamartine ressort ces jours-ci en collection "Bouquins" avec une préface de Mona Ozouf...

Une lecture indispensable avec une pensée particulière pour la normande Charlotte CORDAY qui a eu le courage du tyrannicide pour défendre nos libertés locales et la liberté individuelle de chaque être humain.


 

Lamartine, Histoire des Girondins (coll. Bouquins)

Parution livre (édition)

Information publiée le lundi 20 janvier 2014 par Marc ESCOLA



_blank

Histoire des Girondins t.1 et t. 2     (Preface De Mona Ozouf)
EAN: 9782221128589 9782221134337
Alphonse De Lamartine
Robert Laffont, coll. Bouquins, 23/1/14

 

Lamartine, orateur exceptionnel qui avait le sens de la formule, a lui-même rédigé l'argumentaire de son ouvrage : " J'entreprends d'écrire l'histoire d'un petit nombre d'hommes qui, jetés par la Providence au centre du plus grand drame des temps modernes, résument en eux les idées, les passions, les fautes, les vertus d'une époque... Cette histoire pleine de sang et de larmes est pleine aussi d'enseignements pour les peuples. " Et il ne manquait pas de citer la lettre envoyée par Victor Hugo : " Tout ce que j'ai déjà lu de votre livre est magnifique. Vous saisissez ces hommes gigantesques, vous étreignez ces événements énormes avec des idées qui sont à leur taille. Ils sont immenses, mais vous êtes grand. " De fait, Lamartine ne se limite pas au destin finalement tragique du parti des Girondins - Vergniaud, Guadet, Gensonné, Buzot, les époux Roland... -, mais étend son récit de la mort de Mirabeau, en avril 1791, jusqu'à thermidor et la chute de Robespierre, qui devient peu à peu le héros principal de la tragédie révolutionnaire mise en scène ici. Car, comme le souligne Mona Ozouf, " plus qu'au livre d'histoire, plus qu'au poème ou même au roman, c'est au théâtre que font penser ces Girondins ", le livre dont l'auteur prend souvent ses aises avec la réalité historique pour produire des effets plus saisissants. La réussite fut totale, le succès éclatant. Toutes proportions gardées, Lamartine devenait pour la Révolution française ce qu'avait été, quarante ans auparavant, Chateaubriand avec Le Génie du christianisme pour la religion. Comme son illustre confrère, il avait su capter la sensibilité et les attentes de ses contemporains, leur livrant l'histoire que, à la veille de la révolution de 1848, ils voulaient lire. Aujourd'hui, l'Histoire des Girondins est autant un témoignage sur cette époque qu'une fresque épique sur la Révolution brossée par un magicien du style.


 

Voir aussi la fiche Wikipedia sur ce monument de l'historiographie française qui était, il faut bien le dire, un peu oublié:

http://fr.wikipedia.org/wiki/Histoire_des_Girondins