Depuis le 14 janvier dernier et la fameuse conférence de presse de "Guimauve le Conquérant" (alias François Hollande) qui place la nécessité d'une vraie réforme territoriale dans les contours du "pacte de responsabilité", le "Grand Absent" (alias Laurent Fabius) restait coit... Une fois de plus, depuis l'Elysée, un président de la République voyait avec lucidité tout l'intérêt de solutionner le cas d'école normand: sauf que ce n'est plus l'affreux Sarkozy qui le dit, c'est Hollande désormais, qui n'est pas plus "Guimauve le Conquérant" que Laurent Fabius n'est... président de la République !

Vendredi 8 février dernier, le Grand Absent donnait enfin un entretien à Paris-Normandie l'organe officiel de la Fabiusie haut-normande: les "alphas" gravitant autour de l'amiral d'un vaisseau fabiusien persistant à faire fausse route derrière la planète Hollandya ont-ils lu l'Etoile de Normandie pour convaincre le Grand Absent de dire enfin un mot à ses concitoyens (haut) normands sur un sujet tabou ? (forcément tabou puisque le jeune Rossignol qui gazouille sur ordre au conseil régional de Hot Normandy nous dit justement qu'il n'y a pas de... tabou !)

Ce sujet tabou qui n'intéresse, effectivement, personne en Normandie c'est:

Comment être plus performant dans la discipline du KAMASOUTRA NORMAND afin de faire rayonner la Hot Normandy aux prochains jeux olympiques d'hiver ?

Concrètement:

Comment la faire à deux sans la faire tout en la faisant dos à dos sans dire qu'on va la faire de préférence en présence d'un tiers pour bien se convaincre qu'on va la faire au moins à deux tout en faisant croire qu'il serait plus utile de ne pas la faire en attendant les prochaines élections, la fin du mandat... parce que l'un voudrait la faire et l'autre pas...

Effectivement, les Normands en n'ont rien à faire de ces palinodies qui durent depuis plus de 40 ans  alors que la Normandie déjà réunifiée existe de plus en plus concrètement, alors que les finances de l'Etat ne nous permettent plus de financer à fonds perdus des disciplines olympiques aussi confidentielles !

Vous lirez donc, ci-après,  comme vous pourrez les premières déclarations officielles du Grand Absent sur l'avenir de notre région, plus de quatre semaines après les annonces présidentielles ouvrant, à nouveau, la possibilité d'une refonte de la carte des territoires pour faire les indispensables économies et rationnalisations dont nos territoires et nos concitoyens ont besoin.

Vous apprécierez, en utilisant les archives de l'Etoile de Normandie, toute la mauvaise foi du personnage, notamment quand Laurent Fabius parle de la nécessité de renforcer les coopérations entre Haute et Basse Normandie en prenant l'exemple de la Normandie universitaire que ledit Laurent Fabius, par Le Vern interposé, s'était acharné à réduire à néant pendant toute l'année 2011. Vous aurez aussi une pensée pour le pôle métropolitain de l'Estuaire flingué par un préfet poisson-pilote de l'intéressé...

Franchement ! Laurent Fabius se moque ouvertement de tout ceux et celles qui connaissent le dossier normand !

Il ne faudrait donc pas que la réussite magnifique du festival "Normandie Impressionniste" soit l'arbre qui cache l'absence de forêt alors que forêts et bocages sont des évidences normandes...

Car l'autre évidence normande, c'est que plus on va coopérer entre Haute et Basse plus la fusion, de fait, de la Normandie se réalisera:

Au moins quand Monsieur JOURDAIN découvrait qu'il faisait de la prose ou des vers sans le savoir, il s'en réjouissait. 

Préférons donc tous les Messieurs Jourdain de l'unité normande au Tartufe FABIUS qui s'y oppose tout en faisant croire le contraire !

Mais vous apprécierez surtout l'embarras (ou l'agacement) du Grand Absent lors de la relance du journaliste de PN pour entrer dans les détails d'une éventuelle fusion régionale normande: manifestement Fabius n'est pas dans la cuisine et il n'est même pas dans la salle à manger... Voilà encore un plat de qualité qui lui passera sous le nez !

Laurent Fabius a peut-être encore un "pouvoir d'influence" voire de nuisance... diront certains. Mais il est clair qu'il n'est plus aux commandes: la réforme territoriale des collectivités fera bien partie du second volet du "pacte de responsabilité" dont les arbitrages seront décidés à l'Elysée en présence du ministre du Budget (et pas celui des ... "Affaires étrangères": jamais Fabius n'aura été ainsi mis hors-jeu !) dans le courant du printemps prochain après les élections municipales.

Pierre Moscovici, ministre de l'Economie a annoncé hier soir sur France Inter que le Chef de l'Etat avait bien la ferme intention de faire les fameuses 50 milliards d'économies sur les trois prochaines années: le cas d'école normand est encore une évidence...

Laurent Fabius a-t-il des pouvoirs magiques contre les évidences?

1° ll n'y a plus d'argent dans les caisses de l'Etat

2° L'unité normande existe déjà et existera de plus en plus

3° Rouen sans la Normandie ne sera qu'une banlieue du Grand Paris

4° La pluie est mouillée en Normandie comme partout ailleurs !

Bien sûr Laurent Fabius ne dit pas qu'il est contre la "réunification" de la Normandie ou, plutôt, jamais plus il ne pourra le dire désormais:

C'est en soi, une première belle victoire de... " Guimauve le Conquérant" que Fabius a bien eu tort de sous-estimer...

Disons qu'en ce 8 février 2014 commence pour celui qui se voyait tout au mieux grand baron métropolitain à Rouen à défaut d'être plus que le "duc de Normandie putatif" (pour d'obscurs calculs politiciens qui s'avèrent faux, nous y reviendrons...) ... un chemin de Canossa qui mènera jusqu'à l'unité de la Normandie.


 

Fabius a parlé


Commentaire de Florestan:

Au lieu de nous dire qu'il est pour la fusion normande sans le dire pour ne pas avoir à dire qu'il est contre, il devrait plutôt nous dire clairement qu'il est contre et pourquoi: on aurait alors le débat qui nous manque mais certains seraient assez vite à court de vrais arguments tant il est démontré que si Laurent Fabius s'y oppose, c'est pour d'obscurs calculs politiciens qui s'avèrent faux...

En effet, Laurent Fabius et les élus socialistes de la "fabiusie" haut-normande continuent de croire que s'il y avait une "Gross Normandie" (en allemand ça fait plus peur...) elle voterait forcément à droite parce qu'en Basse-Normandie on voterait à droite "depuis Guillaume le Conquérant" (dixit Louis Mexandeau longtemps député PS de Caen: il faut admettre que cette référence est obsolète !)

Laurent Fabius et ses amis (jeunes, rajeunis et féminisés) devraient plutôt prendre conscience du contraire:

Une "grande" Normandie serait maintenue à gauche grâce aux villes et couronnes urbaines de Basse-Normandie au moment où un responsable de la CGT dans la ville d'Elbeuf se présente aux prochaines municipales sur une liste du Front National...

http://www.paris-normandie.fr/actu/de-la-cgt-au-fn-nicolas-goury-bientot-exclu-du-syndicat

C'est précisément les bastions populaires et ouvriers d'un val de Seine industriel et frappé par le chômage, le coeur de la Fabiusie de "gauche" qui pourraient le plus être tentés par le vote d'extrême droite frontiste faute d'avoir des perspectives d'avenir et... normandes !

C'est donc la (triste) occasion de redire à certains responsables politiques socialistes (haut) normands que...

la réalisation de l'unité normande reste la plus belle idée de gauche à mettre en oeuvre dans notre région

Une seule Normandie plus efficace et plus solidaire que deux demi-régions égoïstes, qui s'ignorent ou qui se méprisent voilà la meilleure solution pour lutter contre le chômage en Normandie et faire passe l'envie de voter Front National...

Mais si l'action politique n'était que la mise en oeuvre concrète des idéaux, ça se saurait depuis longtemps !

Monsieur Fabius, vous avez mis à la retraite Didier Marie et Alain Le Vern... 

Pourquoi pas vous ?