Le grand groupe français spécialisé dans l'énergie nucléaire, AREVA vient de prendre une décision importante et stratégique: développer une filière de recherche fondamentale et d'application des technologies nucléaires à la médecine et à la recherche médicale. Cette diversification du groupe français leader international des technologies nucléaires va se faire depuis le plateau Nord de Caen Côte de Nacre où l'on trouve déjà, à l'ombre de la tour Henry Bernard du CHU, le GANIL (grand accélérateur national ions lourds) et les laboratoires du projet CYCERON (recherches nucléaires appliquées au traitement du cancer et à l'exploration du cerveau humain). Dans ces domaines très pointus, le plateau scientifique caennais et normand fait partie des dix premiers centres mondiaux en la matière: voilà une belle réussite caennaise et normande qu'il faut valoriser et faire connaître.

D'où l'urgence d'améliorer la desserte ferroviaire entre Paris et la Normandie: chaque année, ce sont 300 chercheurs français et étrangers qui sont accueillis à Caen en Normandie !

Lire ci-après l'article de Ouest France (Caen, 12/02/14):

areva caen