La une du dernier numéro de Tendance Ouest Caen, l'hebdomadaire d'infos gratuites distribué à Caen par l'un des deux seuls groupes de presse indépendants normands (comme vous le savez...) est un démenti cinglant de la langue de bois ronronnante d'un député maire sortant ou des candidats au poste aux prochaines élections municipales sur le thème de Caen capitale régionale, Caen métropole, agglomération rayonnante qui compte... Ben voyons ! Arrêtons de prendre les Normands pour des imbéciles !!!

Et par pitié! qu'on ne nous refasse pas le coup de la guéguerre des capitales normandes entre Caen, Le Havre ou Rouen parce qu'on a, maintenant, des chiffres précis, dumoins pour la moitié occidentale de la Normandie, des jeunes Normands qui quittent la "Normandie Basse"...

Selon l'INSEE, de 2003 à 2008 ce sont 15327 étudiants post-bac "bas-normands" qui ont quitté la Normandie à peu près définitivement... SOIT 3000 JEUNES PAR AN  !!!

Mais n'allons pas croire que dans la moitié orientale de la Normandie la situation soit plus favorable: bien au contraire !

Il faudrait craindre que cela ne soit pire pour Rouen, future métropole de papier, pour ce qui est de l'incapacité de retenir les jeunes diplômés qui ne trouvent ni l'emploi et encore moins le salaire en rapport avec leur niveau de formation: que cela soit à Caen, au Havre ou à Rouen, notre région coupée en deux, demeure dramatiquement sous encadrée, les fameux EMS (Emplois Métropolitains Supérieurs) y sont présents largement en dessous de la moyenne nationale: par exemple, il y a plus d'EMS  dans le périmètre Rennes- Nantes- Angers ou Lille-Roubaix-Valenciennes-Tourcoing que dans le fameux triangle métropolitain normand dont les politiciens de tout bord nous disent qu'ils vont enfin le mettre en oeuvre après la prochaine élection sans rien faire!

Ca fait 24 ans que l'on parle d'un "pôle métropolitain normand" (1990) qui aurait dû mettre en oeuvre les politiques publiques d'accompagnement et les stratégiques de développement territorial pour fixer des EMS en Normandie: la proximité de la méga-pieuvre parisienne n'explique pas tout !

Car la vraie capitale de la Normandie divisée n'est ni à Caen, ni à Rouen et ni même au Havre... Elle est à PARIS !!!

 


 

 

Jeunes Normands PARIS 1

 

Jeunes normands PARIS 2

 

 


 

Commentaire de Florestan:

Pour entrer en communication et faire réseau ensemble, Normands encore en Normandie et Normands "exilés" à Paris, voici le lien vers le site signalé par l'article: "Boujou le Blog"

http://www.boujou-le-blog.com/p/made-in-normandie.html