Après plus de 40 années de division et de déclin, Rouen et Le Havre, les filles de l'Université de Caen, l'Alma mater normande fondée en 1432, se réconcilient définitivement pour former la Communauté universitaire de Normandie qui s'apprête à accueillir dans son sein les deux CHU de Caen et de Rouen ainsi que la future grande école d'ingénieurs de Normandie qui naitra de la fusion entre l'ENSI Caen et l'INSA Rouen...

 


 

http://www.paris-normandie.fr/detail_article/articles/920320/breves+nouvelle-rubrique-web-122672/la-communaute-normandie-universite-est-nee#.U7SZWfl_tYc

Suite à l’adoption des statuts de la ComUE Normandie Université qui réunit 6 établissements normands, soit près de 70 000 étudiants, Laurent Beauvais, président du conseil régionale de la Basse-Normandie et de Nicolas Mayer-Rossignol, président du conseil régional de la Haute-Normandie réagissent :

« Le PRES, Pôle de Recherche et d’Enseignement Supérieur Normandie Université, a permis de poser les jalons d’une coopération entre l’Université de Caen Basse-Normandie, l’Université du Havre, l’Université de Rouen, l’Institut National des Sciences Appliquées de Rouen (INSA Rouen), l’Ecole Nationale Supérieure d’Ingénieurs de Caen (ENSICAEN) et l’Ecole Nationale Supérieure d’Architecture de Normandie (ENSA Normandie). Lors du conseil d’administration de Normandie Université de ce jour, la création de la Communauté d’Universités et d’Etablissements a été adoptée par une large majorité, avec le soutien notamment de Corinne Féret, Vice-Présidente de la Région Basse-Normandie, et d’Yves Léonard, Vice-Président de la Région Haute-Normandie.

Ce vote en faveur de la ComUE, qui succède ainsi au PRES, est le signe fort d’une volonté de coopération entre ces établissements normands. L’objectif est ainsi de construire une offre de formation cohérente et complémentaire à l’échelle de la Normandie et de renforcer la recherche normande, grâce à une politique scientifique concertée. L’enjeu, que les deux Régions soutiennent, c’est bien sûr de permettre aux jeunes normands de poursuivre leurs études et de réussir professionnellement en Normandie. C’est aussi de favoriser une plus grande attractivité nationale et internationale pour la recherche et l’enseignement supérieur normands. »


 

Commentaire de Florestan:

La communauté universitaire de Normandie va se constituer en un réseau de la recherche et de la formation supérieure sur toute la Normandie. Mais il paraître naturel à tous d'ici quelques mois lorsque le nouveau cadre normand sera enfin acté au niveau politique que Caen, en tant que plus grande et plus ancienne université normande et par la présence sur le plateau Nord de Caen de la seule véritable technopole de niveau internationale présente en Normandie, soit la tête naturelle de ce nouveau réseau normand.