La réunification de la Normandie permettra de faire de notre région la 3ème région française pour les productions énergétiques (électronucléaire et raffinage pétrolier) mais surtout la 1ère de France pour les énergies marines renouvelables (éolien en mer et hydroliennes exploitant les courants marins). En conséquence, la Normandie va devenir la première région française pour la production d'électricité: une électricité que l'on distribue déjà généreusement aux Bretons, à nos frères et amis des Iles anglo-normandes mais que l'on expédie aussi en Angleterre jusqu'à Londres par des câbles sous-marins. 

Malgré ces exportations, la Normandie aura chez elle de l'electricité à ne plus savoir qu'en faire. D'où l'idée que nous avions déjà salué ici du Conseil Général de la Manche d'utiliser cette électricité surnuméraire pour fabriquer de l'hydrogène qui sera d'ici quelques années le carburant des véhicules qui vont fonctionner avec une pile actuellement mise au point par des laboratoires allemands: le seul rejet d'un véhicule roulant avec une pile à l'hydrogène c'est de la vapeur d'eau.

Il est donc fort judicieuux de positionner la Normandie sur ce créneau d'avenir absolument stratégique dans la perspective de sauver l'Humanité et la vie sur la planète confrontés que nous sommes au changement climatique lié à l'augmentation de la présence des gaz à effet de serre dans l'atmosphère.


http://www.tendanceouest.com/saint-lo/actualite-76641-une-station-a-hydrogene-sera-installee-a-l.html

 

 

Transition énergétique : le département de la Manche va se doter d'une station hydrogène et de véhicules du même type dès la fin de cette année.

Le département de la Manche s’est engagé dans une démarche de transition énergétique en favorisant le développement de l’hydrogène.

Le département se veut précurseur dans cette transition énergétique. Les deux premières réalisations concrètes seront la construction dès cette fin d’année d’une station de distribution d’hydrogène à la maison du département à Saint-Lô. Le marché vient d’être attribué là Air Liquide et à Symbio Cell, pour 5 véhicules électriques complétés par un kit hydrogène.

Une technologie que nous présente Pierre-Yves Le Berre, vice-président de Symbio FCell entreprise vendéenne qui conçoit des solutions de mobilité vertes.

Le Conseil général de la Manche a voté un plan d’équipement total avec le déploiement de solutions de production et de stockage et avec une flotte de 50 véhicules dont 10 bus à hydrogène , un navire de pêche avec 3 stations-services à hydrogène.