Le festival des Traversées de Tatihou bat son plein jusqu'au 13 août prochain: il est devenu depuis vingt ans l'un des grands festivals français programmant et valorisant les musiques traditionnelles des régions européennes et mondiales... Sauf celles provenant de la Normandie !! Voilà un excès de vergogne et de pudeur que les promoteurs de la colonisation celte et bretonnante de l'Ouest français dès qu'il s'agit d'identité régionale, n'auront jamais...


 

http://www.tendanceouest.com/cherbourg/actualite-77225-traversees-de-tatihou-des-normands-sur-scene-avec-dan-ar-braz-.html#commentaire

Traversées de Tatihou : des Normands sur scène avec Dan Ar Braz !


Publié le 11-08-2014 à 14:13:43 par C.C



Le bagad va jouer sous le chapiteau avec Dan Ar Braz.
Bagad Kadl - Facebook 

Un ensemble instrumental basé à Saint-Lô et Vire monte sur scène ce lundi 11 août avec le maître de la musique celtique, Dan Ar Braz.

 

Qui a dit que Normands et Bretons étaient rivaux ? Ce lundi 11 août, des musiciens bas-normands vont monter sur scène avec l'un des maîtres de la musique celtique : Dan Ar Braz.

Le Breton est la tête d'affiche des 20e Traversées de Tatihou qui se déroulent jusqu'au 13 août, sur l'île du même nom, au large de Saint-Vaast-la-Hougue. Comme à son habitude, Dan Ar Braz sera accompagné de plusieurs invités, et parmi eux le bagad Kevrenn An Daou Loupard.

Cet ensemble instrumental est basé à Vire et Saint-Lô et regroupe des joueurs de bombardes, de cornemuses et de percussions. Bretons expatriés, descendants de Bretons ou tout simplement passionnés de musique celtique...

La chaleur de Tatihou

Le bagad a déjà joué aux côtés de Carlos Nunez, autre grande figure du genre... Mais cette fois pour Pierrick Cineux, le "pen sonore" (chef d'orchestre), c'est encore plus impressionnant. "Nous avons répété 9 morceaux de Dan Ar Braz, mais avec lui il peut y avoir un peu d'improvisation, c'est moins formel. Et l'ambiance sous le chapiteau de Tatihou est exceptionnelle", confiait-il à quelques jours du spectacle :

Le concert de Dan Ar Braz est malheureusement complet mais les Traversées de Tatihou se poursuivent jusqu'à mercredi 13 août ! Programmation sur http://culture.manche.fr/traversees-tatihou.asp


 

Commentaire de Florestan: 

"Qui a dit que les Normands et les Bretons étaient rivaux ?"

Réponse: les Bretons dont certains régionalistes très sûrs de l'existence de leur culture particulière considèrent que la culture régionale à l'est des frontières bretonnes n'existe pas et que l'Ouest français n'est qu'un vase d'expansion passif d'une culture celtique hautement revendiquée !


Le mot "hôte" en français est très intéressant car il qualifie autant celui qui reçoit que celui qui est reçu: chaque année c'est pareil ! Tatihou met en scène une sur-représentation bretonne et celtique sous prétexte d'une ouverture au Monde.

La curiosité et l'ouverture au Monde devrait commencer à Tatihou même: la Normandie dispose désormais d'une véritable scène musicale contemporaine d'expression normande de Jersey au Pays de Caux. On attend encore et toujours que Tatihou devienne la scène privilégiée pour montrer au niveau national des groupes comme Magène ou les Baldabecques et que Tendance Ouest change son titre: "Dan ar Braz sur scène avec des Normands"!

En regardant la programmation officielle du festival, nous avons la confirmation que l'îlot de Tatihou est devenue une colonie celte puisque les Normands de Strand Hugg et de la Loure sont consignés à terre à Saint Vaast la Hougue!

On attend donc toujours que la scène principale sous chapiteau et sur l'île soit pour une fois, concédée à un groupe normand: Magène mériterait bien, enfin ! cet honneur... Nul prophète en son pays dit-on ! C'est vrai notamment en Normandie qui a pour voisine une Bretagne hâbleuse et parfois, arrogante !

Quant "aux Normands qui doivent monter sur la scène avec Dan ar Braz"  le journaliste de Tendance Ouest n'a pas bossé son sujet ! Ce titre est faux tout simplement !

Car il ne s'agira que d'un moment de partage entre Bretons pour démontrer à des colonisés Normands qu'il y a bien une culture régionale dominante dans l'Ouest: en effet, il s'agit du Bagad de la Kevrenn des Bretons de Vire et de Saint-Lô créé en 1995 pour soutenir le moral des Bretons exilés dans les administrations préfectorales et sous-préfectorales perdues dans les profondeurs touffues du bocage normand !

Pour en savoir plus sur ces Bretons de Normandie que nos amis de la Loure doivent bien connaître, lire cette présentation pêchée dans les "filets bleus":

http://filetsbleus.free.fr/groupe/daouloupard.htm