La justice en France est pauvre. Elle fait donc l'aumône. D'où la petite annonce suivante:


 

Le Palais de Justice de Rouen loue ses salles

C'est une annonce originale et ce n'est pas un fake : le Palais de justice de Rouen met à disposition quatre de ses salles prestigieuses pour l'organisation d'évènements d'exception.

  • France 3 Haute-Normandie
  • Publié le 19/08/2014 | 19:07, mis à jour le 20/08/2014 | 11:48
© France 3 Haute-Normandie/Emmanuelle Partouche
© France 3 Haute-Normandie/Emmanuelle Partouche
Pour répondre à de nombreuses demandes, le Parlement de Normandie a mis en ligne une annonce qui permet de louer quatre de ses salles. En effet, abritée dans l'ancien Parlement de Normandie (1499), la cour d'appel de Rouen dispose de plusieurs salles pouvant être mises à disposition pour l'organisation de manifestations culturelles ou artistiques, de colloques ou de forums, d'assemblées générales ou de dîners de gala.

Ce type de location se fait déjà depuis plusieurs années, 2 à 3 fois par an. La nouveauté, c'est la mise en ligne de cette annonce sur le site de la cour d'appel pour faciliter les démarches, "être plus efficace et transparent" face aux demandes récurrentes. L'argent récolté (des "sommes minimes") sert à la restauration du Palais de Justice.

Les tarifs sont fixés par le ministère de la Justice.

VIDEO : le reportage France 3 Haute-Normandie d'Emmanuelle Partouche et Bruno Belamri avec l'interview de :
  • François Coudert, Secrétaire général du parquet général de la cour d'appel de Rouen
Voir la vidéo:

Le collectif Bienvenue en Normandie s'associe donc à la proposition que vient de faire le Mouvement Normand:
Puisque les salles prestigieuses du palais de justice de Rouen sont à louer pour des "événements" et que ledit palais de justice n'est autre que le magnifique palais de l'ancien Parlement de Normandie qui fut l'assemblée souveraine provinciale de Normandie garante de l'unité de l'ancien duché et des privilèges normands jusqu'à la Révolution française, qu'il soit possible alors de réunir, en janvier 2016, la première assemblée plénière du nouveau conseil régional d'une Normandie recouvrant enfin son unité dans ce lieu symbole de l'unité de notre région.
Sans préjuger qu'il puisse être souhaitable de faire de l'Abbaye aux Dames de Caen (autre lieu symbolique) le lieu des séances ordinaires du futur conseil régional de Normandie et de la Caserne Jeanne d'Arc de Rouen le siège permanent d'une partie de l'administration régionale (l'autre partie pouvant être à Caen), il serait judicieux que les séances solennelles et de "prestige" du conseil régional de Normandie puissent avoir lieu... au Parlement de Normandie à Rouen.