Grâce à Ouest-France, les Jeux Equestres Mondiaux en Normandie bénéficient d'une certaine couverture médiatique grâce à un cahier spécial de plusieurs pages inséré à la fin de l'édition quotidienne habituelle. Ouf ! On sait donc grâce au "canard" ligéro-breton qu'il se passe un grand événement international à Caen parce que les rues caennaises n'en disent vraiment rien ! Encore un exemple observé cet après-midi, avec des grappes de touristes étrangers facilement reconnaissables avec leur tee-shirt vert siglé aux JEM qui semblaient perdus sur les quais du Bassin Saint-Pierre aux abords d'abris bus pris d'assaut par la jeunesse locale lézardant sous un soleil encore estival après la rentrée des classes: un vague sentiment d'ennui planait autour de la Tour Leroy !

Décidément, le centre ville de Caen ignore les Jeux Equestres Mondiaux parqués sur l'hippodrome de la Prairie sur le site du Parc Expo ou au stade d'Ornano derrière des clôtures hermétiques et une billetterie... Seule récente concession: le village des JEM est désormais gratuit en matinée jusqu'à 14h00 (après c'est 5 euros l'entrée par personne)

 

Les touristes étrangers venus pour les JEM à Caen qui eux, ont eu plus de chance, sont ceux qui ont découvert que la future capitale régionale de la Normandie réunifiée, était à 12 km des plages de la Côte de Nacre: les plages, en ce mercredi 3 septembre étaient bondées, les baigneurs nombreux dans une eau à 20°C d'une marée montante aux vagues vigoureuses...

Cependant, en feuilletant les pages de Ouest -France, tout en s'emmerdant à la terrasse d'un morne café du centre ville caennais, on pouvait voir ceci:

image_symbole_JEM