Pour une fois, une bonne nouvelle concerne la Normandie !

Savourons-donc sans médire l'accord qui vient d'être signé entre le groupe (breton) Bolloré et le groupe Renault pour lancer la production d'ici 2015 de  la voiture électrique "Blue car" qui s'ajoute au projet de refabriquer à Dieppe une célèbre Alpine de couleur bleue...

Alors que le festival international du Vent (cerfs-volants) va prochainement s'ouvrir sur la plage, un joli carré d'azur flotte donc au dessus de l'avenir de cette ville qui a su garder son maire bien rouge, le jeune et apprécié Sébastien Jumel ( communiste et partisan de l'unité normande) face au rose plus palichon de certains élus de l'agglomération dieppoise dont une certaine décence  ordinaire et normande nous obligera à taire le nom...


 

http://www.lefigaro.fr/societes/2014/09/09/20005-20140909ARTFIG00161-renault-fabriquera-la-bluecar-de-bollore-a-dieppe.php

Renault fabriquera la Bluecar de Bolloré à Dieppe 

Publié le 09/09/2014 à 13:18

Vincent Bolloré et Carlos Ghosn ce mardi.

 

Le président de la région Haute-Normandie a annoncé mardi matin que le site dieppois de Renault fabriquerait la voiture électrique de Bolloré à partir de la mi-2015. «Une bonne nouvelle pour les 300 salariés du site», a-t-il commenté.

La production de la Bluecar sera bientôt relocalisée. Jusqu'à présent fabriquée en Italie, la voiture électrique du groupe Bolloré sera produite dans l'usine Renault de Dieppe, en Haute-Normandie, à partir du second semestre 2015. La marque au losange et le groupe Bolloré ont en effet signé un accord qui prévoit, entre autres, la fabrication de la voiture électrique dans les usines Renault.

«C'est une bonne nouvelle pour les 300 salariés du site dieppois mais aussi pour tous les emplois indirects associés», s'est félicité ce mardi matin Nicolas Mayer-Rossignol, président de la région Haute-Normandie. Même enthousiasme exprimé par le maire PCF de Dieppe, Sébastien Jumel, qui s'est réjoui d'une «excellente nouvelle pour Dieppe, pour l'emploi et la formation, mais également pour le renouveau industriel de notre pays».

Une bonne nouvelle pour Renault également, qui cherche à produire dans ses usines des véhicules d'autres marques, afin d'utiliser au maximum ses capacités de production. Le site de Dieppe est le plus petit de la marque au losange. Elle y produit pour l'instant les voitures sportives du groupe, comme la Clio RS.

Coentreprise

L'accord entre Renault et Bolloré ne se limite par ailleurs pas à la production de la Bluecar quatre places. Le protocole d'accord dévoilé l'année dernière prévoit que la prochaine Bluecar à trois places de Bolloré soit conçue au Technocentre de Renault. Elle sera également produite à Dieppe.

Renault et Bolloré ont par ailleurs conclu une coentreprise dans l'autopartage, activité qui a fait connaître les Bluecar de Bolloré, louées dans le cadre d'Autolib' à Paris. Renault détiendra 30% de cette coentreprise et fournira des véhicules - la Zoe et la Twizy - dans la flotte de voitures électriques en libre-service exploitée par Bolloré à Lyon et à Bordeaux. Enfin, il sera proposé à tout acheteur d'une voiture électrique Renault de profiter des bornes de recharge électrique Autolib' pendant un an.

Baisse des ventes début 2014

Les ventes de voitures électriques ont progressé de 55% en 2013, à 8779 véhicules vendus. La Renault Zoe est la voiture électrique la plus populaire, suivie de la Nissan Leaf puis de la Bluecar de Bolloré. «Ce sont en grande partie des collectivités locales et des entreprises qui les achètent, mais la Zoé destinée avant tout aux particuliers, rebat les cartes», précisait en janvier dernier l'association Avere, spécialisée dans la mobilité électrique. Les modèles hybrides continuent de se vendre le mieux. Leurs ventes ont progressé de 60% en 2013, à 32.799 véhicules vendus.

La publication en octobre 2013 d'un décret revoyant à la baisse le bonus écologique pour l'achat d'un véhicule électrique a cependant freiné cette progression. Depuis le 1er janvier, les ventes de voitures électriques ont chuté de 26%.