Sébatien LECORNU le tout nouveau et tout jeune maire UMP de Vernon est ambitieux et c'est tant mieux ! Car il a compris que Vernon et son agglomération doivent jouer le rôle de ville porte entre Normandie et Ile de France sur l'Axe Seine pour mettre en valeur son territoire, notamment en s'appuyant sur l'exceptionnelle qualité du bien public normand pour devenir une destination touristique à part entière pour valoriser un patrimoine architectural et esthétique avec la proximité de la maison et jardins du peintre Monet à Giverny. Mais à ce projet touristique s'ajoute un projet de réhabilitation et de rénovation urbanistique de la ville de Vernon pour à nouveau dialoguer avec le fleuve: l'accueil de navires de croisières est un objectif tout comme l'accueil de populations à hauts revenus qui recherchent pour leurs enfants un cadre de vie agréable que l'on ne trouve plus dans la petite couronne parisienne...


 

A lire dans la dernière livraison de la Chronique de Normandie (n°374 / 15 sept 2014):

Vernon_1

 

Vernon_2

 


 

Commentaire de Florestan:

La CAPE du nouveau super héros Vernonnais sera t-elle suffisamment puissante pour être capable d'enfoncer le mur tarifaire que la SNCF dresse sur la frontière normande avec l'Ile de France? Les usagers (usés) du ferroviaire qui habitent Vernon mais qui travaillent en Ile de France préfèrent, en effet, faire du co-voiturage jusqu'à la gare de Mantes la Jolie afin d'y profiter d'un PASS NAVIGO du Transillien bien plus avantageux que les abonnements TER régionaux. Le super héros Vernonnais devrait donc avoir un interlocuteur de choix à la SNCF: un certain... Alain Le Vern ! Bigre...