Il ne faut pas le nier ! Il y a une minorité de gens, notamment du côté de l'extrême gauche politique et syndicale de tradition jacobine qui s'oppose farouchement à notre idée d'unité normande. On ne vous infligera pas ici la lecture des communiqués anti-normands ridicules du syndicat Force Ouvrière.

Mais s'il n'y a pas rapidement l'émergence d'un grand et vrai débat normand partout en Normandie sur l'avenir de la Normandie et la présentation d'un projet solidaire, efficace et robuste pour la Normandie et tous les Normands, ces prophètes professionnels du Malheur, ne manqueront pas de dire que l'unité normande n'est qu'un plan social, une restructuration territoriale imposée par la logique austéritaire et financière européenne et qui ne profitera qu'à des territoires métropolitains compétitifs qui sont déjà dans la Mondialisation au détriment de tous les territoires ruraux périphériques...

Ce discours là on commence à l'entendre dans les petites villes rurales de l'Orne, la Manche ou de l'Eure.

Et quand hélas la CARSAT Normandie, un symbole de l'unité normande, nous annonce une restructuration à l'échelle normande, d'aucuns tenteront l'amalgame avec le processus à venir de fusion normande :

Carsat_restructuration

 

C'est pourquoi, il faudra à tout prix relever le défi d'une métropole-capitale régionale en réseau pour montrer à nos concitoyens normands inquiets que l'unité normande est vraiment un projet de solidarité territoriale contrairement à l'illusion répandue pendant 40 ans dans toutes les cervelles normandes qu'un égoïsme territorial bas ou haut normand développé dans l'ombre d'un Etat central de moins en moins efficace et présent était plus pertinent pour protéger et développer un intérêt général en Normandie:

Arrêtons de confondre proximité et localisme !

Ci-après, on lira le coup de gueule du seul syndicat qui a réellement la légitimité de parler de la Normandie et de son avenir économique, industriel et social: la CGT organisée en Union Régionale Normandie depuis 1982 a l'habitude des visions synthétiques normandes que les élus bas ou haut Normands ne savent toujours pas mettre en oeuvre !

CGT_normandie

(source: Chronique de Normandie, n°374  15/09/14)