Avis à la population des salariés citoyens de Normandie !

Les Schtroumpfs du syndicat Force Ouvrière sortent de leurs cinq petits villages départementaux et découvrent avec horreur que l'unité normande va enfin pouvoir exister ! Ils sont cinq délégués départementaux comme autant de départements d'une Normandie qu'ils refusaient de voir jusqu'à présent faute d'avoir l'habitude de prendre un peu de hauteur...

L'ombre portée des champignons locaux et départementaux est imposante: voir enfin une géographie régionale dans son ampleur leur fait cligner les yeux ! Pauvres petits schtroumpfs syndicalistes qui continuent de confondre égoïsme de circonscription et solidarité territoriale et qui mélangent allègrement les conséquences d'une fusion normande avec les conséquences d'une division régionale vieille de plus de 40 années qui a précipité la Normandie dans un déclin économique et social que ces schtroumpfs professionnels du syndicalisme ont, par ailleurs, raison de dénoncer.

Mais que proposent-ils ? Le maintien du statu quo d'une région normande en miettes? Qui fait fuir les jeunes et dont les entreprises ferment faute de pouvoir piloter l'économie normande depuis la Normandie?

On préféra de loin les analyses et les propositions de la CGT qui est organisée en fédération interprofessionnelle normande depuis 1982 avec, depuis cette date, l'habitude d'avoir une vision globale et normande de l'intérêt général des salariés normands contrairement aux cinq petits schtroumpfs de Force Ouvrière !

Vous tenterez de lire jusqu'au bout le texte de la tribune libre parue le 7 octobre dernier dans les pages de PARIS- NORMANDIE

David LECOMTE (FO) 

"De graves conséquences pour nos deux régions"

 

FO_1

 

FO_2